Formes d'appropriation de l'espace domestique et représentations associées : le cas de l'habitat parisien

par Yoriko Inada

Thèse de doctorat en Ethnologie

Sous la direction de Georges Augustins.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Basé sur nos enquêtes ethnographiques conduites dans la capitale de la France, le présent travail consiste à montrer la forme d'appropriation de l'espace domestique chez les parisiens. Il s'agit de restituer leur mode de vie quotidienne, dans leur espace privé et intime. Nous nous proposons ici de nous placer dans une perspective où trois éléments, tels que "la structure de logement", "les objets domestiques" et "la personne qui y vit" sont considérés comme les principes constitutifs de l'objet de notre étude. Nous portons plus particulièrement notre regard sur les "rapports" entre ces éléments qui, de notre point de vue, sont les facteurs déterminants de la forme d'organisation de la vie domestique. Nous nous attachons dans cette étude à prouver que l'ensemble des habitants de la capitale peut être appréhendé comme une entité culturelle, bien qu'ils n'aient jamais été vus, jusqu'à présent, comme une unité d'étude ethnologique. Utilisant notre "regard distancié" comme un outil d'observation, nous cherchons ici à mettre en relief à la fois les similitudes et les diversités du mode de vie de nos interlocuteurs. En somme, la présente thèse a pour but de mettre en évidence le système culturel suivant lequel les habitants rencontrés fondent leur univers domestique et de dégager la structure sous-jacente à ce système.

  • Titre traduit

    Forms of appropriation of domestic space and associated representations : the case of the parisian habitat


  • Résumé

    The purpose of this study is to show, on the basis of an empirical survey conducted in Paris, some o the ways in witch the parisians appropriate their domestic space. Our primary concern is to reconstruct their daily, accustomed way of life in their personnal and private world. Our approach considers three principal constituents of the domestic world : «habitation structure», «domestic things», «occupants». This study focuses on the relationship between these constituents, wich, we argue, are the main factors determining the organisational form of domestic life. We aim to prove that the parisians as a whole can be appreciated as a cultural entity, even though no previous attempt has been made to do so. Using our «regard distancié» as an observational tool, we seek to bring out the similarities and diversities in our subjects' way of life. Our analysis of theses characteristics offers some evidence for a basic culture system functioning in the organization OF the parisian' domestic world.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (303 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 298-303

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-102
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.