Mettre en technique : conseillers agricoles et pollution de l'eau en Bretagne

par Hélène Brives

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Nicole Eizner.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Ce travail s'attache à montrer comment les conseillers agricoles, salariés des Chambres départementales d'Agriculture, prennent en charge le problème de la pollution de l'eau en Bretagne, et comment en retour, cette question organise leur activité. Une recension bibliographique des travaux menés an France sur le développement agricole et sur ses agents que sont les conseillers agricoles, conduit à s'interroger plus précisément sur le,caractère technique de l'activité des conseillers, et à faire l'hypothèse que c'est dans leur pratique ordinaire que les conseillers construisent ce qu'est la technique, par rapport au politique ou au social qu'ils rejettent (au moins partiellement). Dans cette perspective, les développements récents de la sociologie des sciences et des techniques ont permis de bâtir un cadre d'analyse pour notre projet d'une sociologie pragmatique de l'activité des conseillers agricoles autour du problème de la pollution. Le compte rendu de notre enquête ethnographique s'organise de la description d'une série de "segments d'activité" sélectionnés qui donne à voir à la fois comment le problème de la pollution a émergé dès les années 70 à travers la problématique de la "fertilisation raisonnée" et comment aujourd'hui, cette question s'insère dans le cadre d'activité des conseillers agricoles et le bouscule. La notion de "mise en technique" renvoie à la façon dont les conseillers définissent les problèmes qu'ils prennent en charge. Elle permet de comprendre comment les conseillers s'engagent dans ces problèmes en même temps qu'ils y engagent des agriculteurs, des objets de nature, la réglementation ou de leur institution de rattachement. Il apparaît que l'activité des conseillers consiste à la fois à suivre le problème de la pollution dans ses développements les plus inattendus et en même temps, à tenter d'en limiter les débordements en s'abritant derrière la logique des faits ou de leur mission de service aux agriculteurs. Si la pollution de l'eau est aujourd'hui traitée dans des dispositifs qui débordent la sphère agricole et tend à renouveler les formes d'intervention du conseil en agriculture, les conseillers parviennent à la prendre en charge sur la base du recyclage de leurs compétences antérieures.

  • Titre traduit

    Technique as agency : agricultural advisors and water pollution in Brittany (France)


  • Résumé

    This study seeks to show how agricultural advisors, working for the departmental Chambers of Agriculture, deal with the problem of water pollution in Brittany and how, in return, this issue organises their own professional activity. A detailed review of the literature in France on agricultural development and its agents, the agricultural advisors, prompts an investigation of, in particular, the technical character of the advisors' activity and leads to the hypothesis that the every-day professional activity of the advisors is the place for them to define what is technique, as opposed ±e what is politics or social. From this perspective, recent developments in the sociology of science and techniques allow us to build an analytical framework for our project of developing a pragmatic sociology of the activity of agricultural advisors around the problem of water pollution. The account of the ethnographic research is organised around the description of a series of selected "fragments of activity" which reveal both how the issue of pollution emerged during the 1970s via the problematic of "reasonable fertilisation" and how, today, this issue is not only integrated into the advisors' activity but, in being so, upsets and questions it. The notion of "producing technique" relates to the way in which the advisors define the issues that they deal with. This notion helps us to understand how the advisors themselves engage in the issue at the same time as they engage farmers, natural objects, regulation and their own institutional base. This work demonstrates that the activity of the advisors consists both in following the issue of pollution as it develops in often unexpected ways and, at the same time, seeking to limit it going too far, by sheltering behind the logic of facts or behind their mission as providing a service to farmers. If water pollution is today treated by mechanisms that go beyond the sphere of agriculture and tends to change the forms of intervention of agricultural advice, advisors are able to engage themselves on this issue by recycling their former skills.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (356 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 339-350

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-97
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.