Les chants des canaris domestiques : leurs relations avec des caractéristiques physiologiques et le statut social des males émetteurs

par Lulu Lusianti Fitri

Thèse de doctorat en Neurosciences. Éthologie

Sous la direction de Michel Kreutzer.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    Les caractéristiques sexuelles secondaires sur lesquelles se concentrent les théories relatives à la ±sélection sexuelleα ont pu évoluer grâce à des mécanismes de sélections intra- et inter sexuelles. L'hypothèse des ±bons gènesα postule que ces caractéristiques signalent des partenaires potentiels de qualité génétique supérieure. Le Canari domestique (Serinus canaria) a été choisi comme modèle d'étude parce que la sélection sexuelle serait à l'origine de son comportement social. Des caractéristiques telles que la sélection sexuelle serait à l'origine de son comportement social. Des caractéristiques telles que le chant font l'objet d'une sélection intra et inter sexuelle d'où il résulte des signaux honnêtes qui permettent aux femelles de discriminer entre les mâles de statuts différents. Des caractéristiques ,des chants alliées à d'autres facteurs tels que l'âge, la morphologie et statut hormonal (testostérone) sont des éléments déterminants de la hiérarchie sociale qui présente des tendances différentes chez les adultes et les jeunes d'un an. De plus les caractéristiques des chants sont l'expression de l'état de santé des individus ; des expériences imposant des régimes alimentaires différents montrent que la production de chant est coûteuse en énergie et dépend de la testostérone pour se développer. Cependant, la testostérone qui permet le développement des caractéristiques sexuelles secondaires peut aussi avoir un effet immuno-répresseur. En conséquence seuls des individus en parfaites conditions physiques peuvent supporter les coûts que représentent à la fois les caractères secondaires et les défenses immunitaires. Les canaris mâles dominants montrent de meilleures performances que les dominés ans le domaine du chant et de l'immunité à médiation humorale. Ces résultats montrent que les dominants peuvent payer les coûts de l'immunité et des caractères secondaires. En conséquence, les mâles dominants possèdent des avantages sur les mâles subordonnés pour s'accoupler. Les femelles accouplées avec des mâles dominants ont non seulement des oeufs et des éclosions plus rapides mais aussi possèdent une progéniture qui survie mieux l'année suivante. Enfin ces travaux montrent que la sélection sexuelle est active même chez une population de canaris domestiques qui vit en captivité e laboratoire.

  • Titre traduit

    Song traits of male domestic canaries (Serinus canaria) : their relationship with physiology and social status


  • Résumé

    The theories of sexual selection focusing on secondary sexual traits may have evolved through mechanisms of intra- and intersexual selection. The "Good genes" hypothesis of sexual selection postulates that trait signals superior genetic quality to potential mates. Male canaries (Serinus canaria) were chosen as the study organism because sexual selection has been implicated in the evolution of its social behaviour. Traits such as song in male canary was the object of intra- and inter-sexual selection and confer honestsignals of vigour to females to disciminate males of different social status. Song trait with other factors such as sage, morphology and hormonal (testoterone) levels became the major determinants in social hierarchy, which showed different trend between adult and yearling canaries. Moreover, song trait was a condition-dependent expression on health status ; experiments on differential diet treatments demonstrated that song production was costly in relation to energetic requirement and deprived testosterone secretion that promote secondary sexual trait may also have immunosuppressive effect. Therefore, only individuals in prime condition were able to maintian costs both in the trait and immune function. Dominant male canaries showed better performance in singing and cellular-mediated immunity, but not in humoral immunity, than subordinate males. These findings indicated that dominant individuals paid different strategy to trade-off such cost, and were able to allocate resources between the expression of the trait and immunosuppression than those of subordinates. Consequently, dominant males in a social hierarchy enjoy a mating advantage over subordinate males ; females paired with dominant males showed earlier egg laying and hatching, and produced more offspring which survived better in the following year. In addition, sexual selection due to mate preference for dominant males showed earlier egg laving and hatching, and produced more offspring which survived better in the following year. In addition, sexual selection due to mate peference for dominant males has also been demonstrated in a laboratory population of canaries.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (205 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-77
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.