Le temps dans la décision : la décision dans le temps : le problème de la décision chez Bergson, Heidegger, Sartre et Ricoeur

par Jakub Čapek

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Pavel Kouba et de Jean-Michel Salanskis.

Soutenue en 2001

à l'Univerzita Karlova (Prague) en cotutelle avec l'Universita Karlova v Praze .


  • Résumé

    Dans la première partie, intitulée "Introduction", nous tentons de développer le point de départ qui est un point de départ double. D'un côté, nous abordons le sujet de la décision à partir de l'action intentionnelle. De l'autre côté, on analyse l'expérience du dilemme. Tandis que dans le premier cas, la décision était présupposée et implicite, ici elle est imposée et explicite : dilemme, c'est une situation où il faut décider. Dans ce contexte, nous reprenons la question traditionnelle de savoir si la décision porte sur les moyens ou sur les fins. Ensuite, la question se pose de savoir quel est rapport entre le dilemme et l'intention. Peut-on le concevoir dans le sens temporel? Par exemple comme une suite linéaire : dilemme-décision-intention-action relative à l'intention? Cette question est au centre de notre hypothèse. Nous constatons que la décision est un phénomène ambigu qui peut changer de sens ce qui empêche qu'il fasse partie d'une linéarité. Cette question nécessite d'introduire encore une distinction concernant la notion de l'action. Notre Introduction est suivie par des interprétations de quatre discours philosophiques. Ici, nous tentons de mettre à l'épreuve notre point de départ. Celui-ci nous permet de prendre une position autonome et critique par rapport à chaque auteur, ainsi que d'apprendre quelque chose et de tirer des conséquences pour notre propos. Il s'agit de ces auteurs : Henri Bergson, Martin Heidegger, Jean-Paul Sartre et Paul Ricoeur. Dans les Conclusions générales, nous touchons quelques questions importantes liées à l'analyse de la décision : la question de la raison d'agir, de la nationalité, de la liberté et de l'auteur de la décision. Dans le tout dernier chapitre-La décision et le temps-nous revenons à notre sujet central et nous proposons une analyse détaillée de la structure temporelle du décider.

  • Titre traduit

    ˜The œtime in decision : the decision in time : the problem of decision in Bergson, Heidegger, Sartre and Ricoeur


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    In the introduction, the author tries to develop a basic analysis of decision. He divides his analysis in two problems. Firstly, how does the decision appear in an intentional action? Secondly, can the experience of a dilemma tell us something about decision? The decision appears in the first case as something which is implicit in the action, whereas in the second case it is explicit, i. E. In the first case We presuppose the decision - which often really did not occur - and in the second case, the decision in no longer any tacit presupposition: now We are forced to decide. This distinction seems to be connected to the traditional question: does decision concern means or aims as well? Which is the relation between the intentional action and the dilemma? Is it an temporal linearity: dilemma - decision - intention - action? The author argues that if the decision has double meaning, if it can even change its meaning, it cannot form this linearity any more. To develop this question of temporal structure of decision, which is the basic question of the whole work, he introduces another classical distinction. This introduction if followed by a discussion of four philosophic contributions to this problem. The author tries to develop a critical interpretation and to derive consequences for his own questioning. In this part he discuses basic texts of Henri Bergson, Martin Heidegger, Jean-Paul Sartre et Paul Ricœur. Finally, in his Conclusions, he tries to show the impact of preceding reflections on several problems connected to the problem of decision. It is firstly the problem of the reason (motive) of an action, secondly the problem of rationality, thirdly the question of freedom in decision and finally the question of the subject in decision (who decides?, how is he present in his decision ?). In the last chapter, the author develops a detailed analysis of the temporal structure of decision.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (311 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 304-308. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-46
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.