Expérimentation de l'audiométrie instrumentale comparée

par Sophie Rose

Thèse de doctorat en Psychologie

Sous la direction de Michel Imberty.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Résumé

    L'expérimentation de l'audiométrie instrumentale comparée se situe à l'intersection de plusieurs domaines : l'évolution des techniques audiométriques, la méthodologie développée au sein du système verbo-tonal, les travaux effectués dans le domaine de la musique et de la surdité. Il s'agit de proposer un test audiométrique utilisant des sons d'instruments de musique et d'en comparer les résultats avec ceux d'une audiométrie tonale classique, pour une population d'enfants sourds et une population équivalente d'enfants entendants. On pense obtenir de meilleurs résultats avec les sons instrumentaux qu'avec les sons purs et l'on désire étudier dans quelles conditions, en portant une attention particulière à la relation entretenue par l'enfant avec le monde sonore (type de rééducation, éducation musicale, qualité du langage). Le but est d'aboutir à une meilleure connaissance du fonctionnement de l'audition afin d'améliorer les propositions pédagogiques faites à l?enfant sourd en éducation auditive et langagière. Des résultats inattendus se sont dégagés, ne permettent ni de confirmer ni d'infirmer les hypothèses de départ. Ces résultats ont conduit à mener des expériences complémentaires : passation du test avec un adulte sourd de naissance et musicien professionnel ; reconsidération du protocole avec élaboration de séries homogènes ; enregistrements de séquences musicales à la sortie d'appareils auditifs, ouvrant de nouveaux axes de réflexion. S'il ne semble pas que l'audiométrie instrumentale soit utile comme test supplémentaire, cette étude a toutefois permis d'établir une synthèse des connaissances actuelles sur l'audition du sujet entendant et du sujet sourd et des travaux sur la musique et la surdité. Une réflexion a été développée sur la perception du paramètre du timbre musical, dont on a pu mesurer la complexité. Des liens ont été établis avec certaines données psycho-acoustiques et linguistiques et plusieurs perspectives de recherche se dégagent.

  • Titre traduit

    Experimentation of comparative instrumental audiometry


  • Résumé

    Experimentation of comparative instrumental audiometry is situated at the interface of several fields: the evolution of audiometric techniques, the methodology developed within the verbo-tonal system, the work done in the field of music and deafness. This study involves the development of a new audiometric test using the sounds of musical instruments and compares the results with those of a standard tonal audiometric tonal audiometric test, for a population of deaf children and a equivalent population of hearing children. With the expectation of obtaining better results with the instrumental sounds than with the pure sounds, it was hoped that the conditions of these improved results could be studied, with particular attention to the relationship the child has with the world of sound (type of reeducation, musical education, language quality). The aim is to reach a better understanding of how hearing works in order to improve the tools on offer for auditory and language education for the deaf child. Unexpected results were obtained, permitting neither confirmation nor disproving of the starting hypotheses. These results led to complementary experiments being carried out: trying the test out on a adult deaf from birth and professional musician; rethinking the experimental procedure with the development of homogeneous series; recording musical sequences through hearing aids, opening up new avenues of reflection. Although it does not seem that instrumental audiometry constitutes a useful supplementary test, this study has nevertheless permitted the establishment of a synthesis of present knowledge about how hearing and deaf people hear, and of work on music and deafness. A body of thought has been developed about the perception of musical tone, a parameter which turns out to be much more complex than previously thought. Links have been established with certain psycho-acoustic and linguistic data, and several research avenues have been opened up.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. : p. 322-334

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-41
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.