Histoire, discours, littérature chez Michel Foucault

par Se-Kwan Shim

Thèse de doctorat en Littérature comparée

Sous la direction de Colette Astier.

Soutenue en 2001

à Paris 10 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La genese de la pensee de foucault se place des le debut sous le signe de la litterature. Notre hypothese est que c'est a la litterature que foucault demande les moyens de rompre avec la philosophie des annees cinquante ; il la fait jouer contre sa propre pensee, afin d'echapper a la cloture du discours structuraliste ; et elle lui permet d'affirmer, contre une psychologisation de la relation ternaire auteur-oeuvre-lecteur, la disparition du sujet producteur et du destinataire, au profit de l'acte meme d'ecrire, c'est-a-dire du mouvement d'une constitution de parole, d'une production de subjectivite, d'une invention de soi. Foucault a compris que les sciences humaines avaient tout a apprendre des transgresseurs litteraires, car la litterature est aujourd'hui la forme par excellence de la resistance au pouvoir normatif ; elle indique le lieu du passage a la limite, ou l'espace d'une ethique fondee sur la reconnaissance de notre propre modernite en meme temps que sur notre devoir de nous deprendre de celle-ci. Et cette transformation de soi est l'un des objectifs communs du travail de l'artiste, de l'ecrivain, du philosophe et du theoricien. Nous nous proposons ainsi de montrer comment foucault envisage et experimente le processus de se deprendre de soi-meme ; comment la litterature est indispensable a ce travail - a recommencer sans cesse - de deprise et de production du soi ; comment enfin il existe, chez foucault, une continuite entre la periode de l'archeologie et celle de la genealogie, malgre l'apparente << disparition >> des references litteraires, puisque foucault etend a un champ d'enquete beaucoup plus large les concepts de transgression, de resistance et d'esthetique de l'existence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (617 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 602-617

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Ouest Nanterre La Défense. Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : T 01 PA10-14 (1-2)
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.