Gestion de l'évolution spatiotemporelle dans une base de données géographiques

par Mohamed Ally Peerbocus

Thèse de doctorat en Informatique

Sous la direction de Geneviève Jomier.

Soutenue en 2001

à Paris 9 .


  • Résumé

    Cette thèse traite de la mise à jour des bases de données géographiques, en particulier pour des applications cartographiques. Cette opération est complexe, souvent longue, en particulier lorsqu'il est nécessaire de représenter la nature dynamique des entités géographiques. Dans cette thèse, une nouvelle approche, appelée l'approche des cartes spatio-temporelles documentées, CSD, est proposée pour la mise à jour des bases de données géographiques et la gestion de l'évolution spatio-temporelle. Les changements géographiques sont étudiés selon trois perspectives : monde réel, carte et bases de données. L'approche CSD permet aux utilisateurs d'avoir accès à des versions passées ou alternatives d'une carte, de comparer les différentes versions d'un objet géographique, d'identifier les changements et de comprendre les raisons de ces changements, en particulier dans le contexte d'échange de données entre producteurs et clients. De plus, cette approche permet d'offrir une histoire documentée de l'évolution des objets géographiques. Par ailleurs, L'approche CSD assure la non-duplication des données dans la base de données géographiques. L'approche CSD permet de prendre en compte d'autres besoins des utilisateurs du domaine géographique : 1. Elle peut aider à la gestion des transactions de longue durée dans le processus de mise à jour des bases de données géographiques. 2. Elle peut être un outil efficace pour la gestion de l'information géographique dans des projets : des versions de carte peuvent être créées à la demande montrant les différentes étapes du projet, voire les alternatives. 3. Elle peut servir à organiser une équipe autour d'un projet en permettant aux différents intervenants de travailler sur différentes versions du projet et ensuite permettre leur fusion. 4. Elle peut être utile comme un outil de prévention dans la gestion des risques en permettant aux spécialistes de suivre l'évolution de limites de zones à risque.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 95p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : bibliogr.p.85-95.Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Sciences de la Terre Recherche - cartothèque - CADIST.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 01 PA09 0055
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.