Contribution à l'évaluation comptable dans un contexte d'asymétrie d'information : la crise de l'immobilier et le secteur bancaire

par Elisabeth Combes Thuelin

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Raymond Danziger.

Soutenue en 2001

à Paris 9 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Au début des années 1990, confrontés à la crise de l'immobilier et aux défaillances des professionnels qu'ils avaient financés, les établissements de crédit français ont adopte un mode de gestion et une traduction comptable permettant l'étalement des pertes dans le temps, ce choix comptable, à l'opposé des règles habituelles de prudence, est d'autant plus surprenant que la banque est un secteur très règlementé. Cette étude vise à expliquer une situation en apparence contradictoire. Sans chercher à faire une typologie de tous les traitements comptables de la crise, nous avons constaté qu'un choix opposé a été retenu aux Etats-unis ou les établissements ont massivement provisionné leurs encours dépréciés, quitte à aboutir à la faillite de ceux qui étaient fortement engagés. Dans ce contexte, nous avons analysé les caractéristiques respectives des secteurs bancaires français et américains et les contraintes financières et réglementaires auxquelles sont soumis les établissements, ceci afin de faire émerger des éléments d'explication. Nous avons retenu différents cas dont les principaux sont le Crédit lyonnais et le comptoir des entrepreneurs pour la France, les caisses d'épargne considérées globalement pour les Etats-unis. Le souci de conformité à la réglementation et le rôle de l'Etat se sont avérés déterminants dans les choix qui ont été effectués et qui ont consisté, en France à privilégier le nominalisme et à négliger la valeur du temps, et aux Etats-unis à faire du marché le mode de détermination central de la valeur des actifs

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 378 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 250 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.