De la cohérence de la stratégie a la performance : concept, mesure et validation

par Michel Claessens

Thèse de doctorat en Gestion

Sous la direction de Bernard Pras.

Soutenue en 2001

à Paris 9 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Cette recherche vise à définir, structurer et mesurer la cohérence de la stratégie d'une firme afin d'en étudier les antécédents et les conséquences sur la performance. La cohérence est construite comme une superstructure causale qui permet de mettre en oeuvre opérationnellement un on plusieurs objectifs par la définition et l'organisation des relations entre les composantes d'un système organisationnel. Cette superstructure est subdivisée en trois sous-structures: (1) une régulative, (2) une générative, et (3) une intégrative. Ces trois sous-structures représentent les contraintes que tout raisonnement humain logique et rationnel doit satisfaire pour être compréhensible et acceptable. La stratégie elle-même est conceptualisée de manière à pouvoir en étudier la cohérence. Elle est vue comme le choix d'une orientation visant à faire évoluer la configuration d'une organisation d'une façon qui optimise sa relation à son environnement, tant en interne qu'en externe. La cohérence de la stratégie est définie comme le degré de respect des sous-tructures de la cohérence afin de mettre en oeuvre une orientation. Différents groupes d'hypothèses, lies à la cohérence de la stratégie, à ses antécédents, et à ses conséquences, sont dérivés du cadre conceptuel. Ils sont testés empiriquement sur un échantillon de petites et moyennes entreprises françaises. Nous montrons que l'impact de la cohérence de la stratégie sur la performance est complexe. Il est plus lie à la performance prospective qu'à la performance passée. La relation entre la cohérence de la stratégie et la performance semble être non linéaire, avec un effet de seuil. Nous trouvons que le degré de cohérence de la stratégie influence le niveau de risque encouru par la firme. En termes managériaux, mettre l'accent sur la cohérence peut être bénéfique pour améliorer la performance, mais cela a un coût. Échanger la performance future et la flexibilité contre l'efficacité et la performance actuelle peut être risqué.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 272 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 180 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris-Dauphine (Paris). Service commun de la documentation.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.