L'illusion plastique et son intérêt au service de l'espace théâtral à travers les oeuvres de Picasso et Dali

par Ibrahim El Sokary

Thèse de doctorat en Histoire de l'art

Sous la direction de Georges Bloess.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Le problème de la composition scénique n'est pas en contradiction avec les grandes questions du théâtre et de l'art en général. En effet, la scène théâtrale est le lieu où tous les effets et toutes les spécialités artistiques peuvent trouver place afin de créer un espace de représentation. La magie de ce dernier est le résultat du mélange de plusieurs expressions artistiques. Cette recherche a pour but de fixer les moyens plastiques utilisés dans une surface bidimensionnelle et montrer comment les dépasser pour en créer d'autres permettant la réalisation de tableaux scéniques de surface tridimensionnelle. Dans cette direction, nous prenons deux exemples. Le premier est celui de Picasso, le père du mouvement cubiste, avec sa philosophie de la déformation et le deuxième est celui de Dali, le surréaliste et sa paranoïa critique


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 392 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 376-386

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1732

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2881
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.