L'esthétique du deuil dans l'art allemand contemporain

par Isabelle Daniel-Doleviczényi

Thèse de doctorat en Art

Sous la direction de Georges Bloess.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail de recherche aspire à saisir les enjeux essentiels d'une création artistique relevant d'une esthétique du deuil. Dans quelle mesure le recours à la relique, au fragment, à l'effacement ou au leurre sont-ils les symptômes d'un deuil marquant les artistes allemands contemporains ? Cette étude convoquera des démarches récentes (comme celle de Rosemarie Trockel, Andreas Gursky, Thomas Demand, Gerhard Richter ou Anselm Kiefer) et les confrontera à d'autres plus anciennes (Hans Holbein, Albrecht Dürer, Caspar David Friedrich, Georg Grosz) afin de comprendre la tonalité et l'ampleur du deuil qui les imprègnent


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 307 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 302-307

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1656

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : Mfiche 223/2869
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.