Modernité et fantasmagorie : Gustave Flaubert et Walter Benjamin

par Christine Schmider

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Neefs.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Notre thèse est consacrée à un rapprochement entre l'Education sentimentale de Gustave Flaubert et Le Livre des passages de Walter Benjamin. En confrontant l'écriture flaubertienne au travail de Benjamin sur Paris comme capitale du 19e siècle, nous étudions la modernité de cette époque et les mutations esthétiques, sociales et épistémologiques qui la caractérisent. Celles-ci affectent, en premier lieu, le rapport au réel et à l'image qu'entretient le siècle, et qui s'avère fortement marqué par l'émergence des nouveaux modes de représentation et de visualisation. La fantasmagorie - dispositif optique, technique de l'imaginaire et machinerie idéologique à la fois - incarne le nouveau régime scopique du siècle. La notion benjaminienne condense ces investissements symboliques. Les fantasmagories benjaminiennes représentent la conscience onirique du collectif et permettent, grâce à leur double nature matérielle et imaginaire, l'interprétation du 19e siècle. Le projet benjaminien d'une philosophie matérielle de la modernité peut alors passer, comme notre lecture croisée l'entend , par une étude du panorama parisien que propose l'Education sentimentale. Le roman de Flaubert réunit les figures qui se trouvent au coeur de l'interrogation de Benjamin, (les grands magasins, la mythologie dégradée de la ville, les intérieurs, les rues de Paris, le flâneur, le collectionneur) et nous propose un univers parisien brillant et trompeur où la promesse du Nouveau est constamment déçue par la répétition et l'ennui, où la ville s'avère un lieu d'immanence, et de désirs contrariés, et où l'histoire se présente comme une suite d'événements sans logique ni sens.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 634 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. 576-618

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1651/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.