Philippe Jaccottet : un poète et son double : travail des formes et construction du sujet

par Fabien Vasseur

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jean-Claude Mathieu.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette recherche sur Philippe Jaccottet se veut une étude critique générale, portant sur toute son œuvre, à l'exception des traductions et, dans une moindre mesure, de ses articles critiques. Elle associe réflexion théorique, analyse détaillée des textes, et lecture engagée dans des problèmes d'interprétation. La faveur croissante que connaît aujourd'hui Jaccottet confère à la réception de son oeuvre certaines ambiguïtés. La figure du poète, que valorisent sa démarche exemplaire, ses leçons de modestie, son éthique déclarée, confine à une sorte de légende, et suscite de nombreuses tentations hagiographiques, qui tendent à occulter la réalité des textes. Le risque en est aussi une forme d'émulation critique à suivre l'exemple du poète. C'est pourquoi ce travail pose - selon les catégories de René Girard - l'existence d'un complexe mimétique, au foyer de nos rapports à l'œuvre, qui nous oriente vers une recherche d'identité. L'identification de l'auteur à son œuvre remet sans cesse en jeu les projections du regard critique sur son objet, autrement dit d'un sujet sur un autre. La structure du double apparaît décisive, en éclairant, à de multiples niveaux de réalités, la question de l'altérité, l'ambivalence créatrice du modèle et de l'obstacle, l'envahissement de l'individu par un conflit intime, largement inconscient, qui détermine une quête d'autonomie. Le travail des formes poétiques, jusque dans les signifiants de l'écriture, produit cette autonomie, livrant le secret d'une construction de soi. Commençant par un réexamen critique de la poétique " impossible " de Jaccottet, le travail se poursuit par un vaste ensemble d'études intégrales (poésies et proses), pour s'achever sur la question du " sacrifice " du poète, horizon refusé de l'œuvre, mais figure cathartique de la violence collective muée en rituel d'individuation.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1044 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 987-1017

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1650
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.