La construction du sujet et son rapport au social

par Shohreh Bozorgui

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Rémi Hess.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    La démarche de cette recherche est existentielle. La notion de sensibilité élaborée tout au long de ce travail introduit ma méthode qui est une élaboration de la subjectivité par la séparation. Le résultat obtenu est ce mémoire. Ce sont trois entretiens réalisés par moi et Michel Lobrot chercheur à l'Université Paris 8 et psychothérapeute qui en constituent la matière première. Un de mes postulats, c'est de donner de l'importance à ce temps d'entretien pendant lequel l'individu est au plus près de lui-même et se construit par sa parole. Sa parole est sa capacité d'agir : ". . . La possible transparence entre la visée d'un je et la matière verbale en laquelle il se recherche et se reconnaît comme moi", écrit Christine Delory-Momberger. Le paradigme d'émergence du sujet est ici questionné : je propose d'explorer la séparation du sujet du social. L'élaboration du sujet est celle de la sensibilité. Pour cela il doit intervenir en lui-même et de l'intérieur. Le social est déjà là avant lui et avant qu'il ne devienne sujet existentiel. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 344 f.
  • Notes : Publication non autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 285-293

Où se trouve cette thèse ?