Le théâtre de Bernard-Marie Koltès : le dialogue dramatique réinventé

par Daniela Gothova-Jobert

Thèse de doctorat en Théâtre

Sous la direction de Patrice Pavis.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Ce travail analyse les six pièces majeures de Bernard-Marie Koltès, écrites entre 1977 et 1989 : La nuit juste avant les forêts, Combat de nègre et de chiens, Quai Ouest, Dans la solitude des champs de coton, Le retour au désert, Roberto Zucco. Il s'inscrit dans une optique double : d'une part, il veut contribuer à la lecture globale de l'oeuvre dramatique de Koltès par des trouvailles et des conclusions factuelles concernant le fonctionnement du dialogue ; d'autre part, il s'interroge sur les méthodes d'approche des textes contemporains destinés par leurs auteurs "pour le théâtre", mais qui n'obéissent plus aux principes dramaturgiques traditionnels, et qui exigent d'autres outils d'analyse. Ces méthodes d'approches, applicables plus particulièrement au théâtre français contemporain, qui annonce à présent le retour au texte, à la textualité, voire à la littérature, s'inspirent dans la sémiologie, la pragmatique, la philosophie du langage et la théorie de réception, en redécouvrant en même temps l'utilité de l'analyse rhétorique et stylistique. . .

  • Titre traduit

    The theatre of Bernard-Marie Koltès : the dramatic dialogue re-invented


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2001 par Atelier national de reproduction des thèses à Lille

Le théâtre de Bernard-Marie Koltès : le dialogue dramatique réinventé


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (421 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 397-405

Où se trouve cette thèse ?