Systèmes autonomes en création artistique numérique : la vie artificielle : développement génétique et comportemental de créatures virtuelles en environnement évolutif

par Chu-Yin Chen

Thèse de doctorat en Esthétique, sciences et technologie des arts

Sous la direction de Michel Bret.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Initiée au dessin automatique par Li Chun-Shan, ce mode d'expression par l'automatisme psychique est devenu ma démarche artistique personnelle. Le dessin automatique est, pour moi, une ontogenèse qui s'apparente à la Vie, semblant provenir de la même caractéristique essentielle : l'autonomie, point de repère de toute cette recherche. Un système vivant autonome se construit, se régule et définit son identité par son autopoièse. Cette création artistique numérique fait apparaître un monde virtuel et imaginaire. Des créatures autonomes subsistent à partir de ressources provenant d'un environnement conçu comme une biosphère. Une vie artificielle naît de la mise en oeuvre d'automates cellulaires pour un environnement actif, d'une morphogenèse de créatures virtuelles par algorithmes génétiques. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 361 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 347-355

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1604
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.