Démocratie représentative et participative : oppositions théoriques, modèles sociologiques, réexamen de quelques concepts

par Pascual Armando Cortés Krischuk

Thèse de doctorat en Science politique

Sous la direction de Pierre Cours-Salies.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Cette thèse étudie les limites des possibilités de participation politique qui s'offrent en principe aux citoyens dans le cadre des systèmes régis selon le modèle de la démocratie libérale représentative. Elle les compare à la diversité des options proposées par un modèle de type participatif et à la pluralité des alternatives que, dans un tel modèle, les citoyens sont à même d'élaborer au quotidien. Faisant appel aux théories de la philosophie politique et de la sociologie, notre problématique se construit sur une double démarche : elle s'appuie d'une part sur une relecture historique des concepts et des propositions théoriques, mais se nourrit d'autre part de l'étude et de l'analyse critique des pratiques individuelles et collectives. Tout au long de ce travail de recherche nous tentons de répondre à des questions telles que : comment affronter l'avenir ?. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 471 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 443-471

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1601

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Fondation nationale des sciences politiques. Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.