L' énergie créatrice chez Anatole France

par Seon-Gu Lee

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Jacques Neefs.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    On dit souvent qu'Anatole France était sceptique, mais qu'il a changé à l'occasion de l'affaire Dreyfus. Cependant, nous pouvons trouver aisément des éléments sceptiques dans les oeuvres qu'il a publiées après "l'Affaire". Son univers intérieur littéraire ne s'est pas réellement transformé en dépit d'importantes modifications dans ses rapports avec les événements historiques et politiques. Bien qu'il ait été dreyfusard, France ne pouvait pas devenir un écrivain engagé au sens strict du terme. En fait, il n'a pas cessé d'être sceptique, mais en un sens actif et positif. Son tempérament sceptique lui fait regarder en face, et avec le moins possible d'illusions, la réalité de l' homme et de la société. C'est pourquoi Anatole France a, plutôt que le souci de connaître, celui de "comprendre". Et ce qu'il comprend, il le met en forme dans ses oeuvres littéraires. . .

  • Titre traduit

    Thecreative energy in the works of Anatole France


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 309 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 296-304

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1599
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.