De l'enseignement du français au lycée : des attentes institutionnelles aux pratiques des élèves

par Marie Bonnemaison

Thèse de doctorat en Littérature française et sciences de l'éducation

Sous la direction de Élisabeth Bautier et de Jean Verrier.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    Que représente l'enseignement du français au lycée ? Comment les élèves qui arrivent avec des pratiques antérieures, mettent-ils en oeuvre leur savoir ? Entre la maîtrise de la langue et la formation à une culture, quel rôle jouent la littérature et la lecture ? Pourquoi la réforme de 1994 visant une démocratisation de l'enseignement par l'apprentissage de la littéralité est-elle remise en question par la réforme de 1999 ? La confrontation des attentes institutionnelles avec les pratiques des élèves montre qu'il n'y a pas vraiment corrélation : la lecture littéraire scolaire des élèves aboutit souvent à la mise en oeuvre de savoirs qui ne sont pas des outils opératoires permettant l'interprétation d'un texte. L'analyse des instructions officielles, de la nature des épreuves et du contenu des manuels montre des hiatus entre les objectifs, les compétences à mettre en oeuvre et les supports didactiques. Les enseignants, au travers du contrat disciplinaire, induisent des représentations de la tâche scolaire dans les pratiques des élèves. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (711 p. + 564 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 690-700

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1596/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.