Jean Renoir : l'expérience américaine, 1940-1948

par Catherine Vialles

Thèse de doctorat en Cinéma

Sous la direction de Guy Fihman.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    @C'est un corpus filmique à la fois fort controversé, mais en réalité peu commenté qui fait l'objet de cette étude : cinq long-métrages et un court, réalisés par Jean Renoir en territoire américain durant la période 1941-1948, "cinéma transfuge" à la fortune critique paradoxale. Ainsi, après une suite de malentendus dans la France de l'après-guerre, ce corpus sera-t-il érigé comme jalon essentiel de la "politique des auteurs". Nous partirons d'une hypothèse : plus qu'une "part maudite", la période américaine de Renoir constituerait une "tache aveugle" ouvrant sur l'ensemble de son oeuvre. Seront abordées les raisons controversées de l'exil, et les lointaines ramifications du tropisme hollywoodien de Renoir. Suivront les analyses à la fois génétiques, esthétiques et comparatives de ces objets filmiques dans leur chronologie et leur singularité, au regard de nombreuses sources primaires. . .


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 760 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr f. 617-672

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1576/1,2
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.