L'islam dans la transformation néo-libérale du rapport entre l'Etat et la société au Maghreb : l'Etat-nation, l'impérialisme et l'islam

par Hanjin Eom

Thèse de doctorat en Sociologie politique

Sous la direction de Jean-Marie Vincent.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    @Pourquoi la religion occupe-t-elle une place aussi importante dans la vie politique des pays arabes ? Nous avons abordé cette question à partir de l'hypothèse suivante : la récente réislamisation de la société maghrébine a trait, dans sa genèse et dans son contenu, à l'idéologie néo-libérale. La méthode employée pour vérifier cette hypothèse consistait en trois démarches distinctes : 1) l'analyse comparative entre les deux époques cruciales dans l'histoire moderne du rapport entre l'islam et la politique : celle du réformisme musulman et celle de l'islamisme ; 2) la mise en parallèle de la réislamisation avec les réformes économiques et politiques néo-libérales ; 3) l'examen de l'impact de la logique capitaliste sur les mouvements socio-politiques dans les pays dominés, en général, et les mouvements religieux à caractère politique, en particulier. . .

  • Titre traduit

    Islam in the neo-liberal change of a relation between state and civil society in the Maghreb : Nation-state, imperialism and Islam


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 205 f.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 191-205

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris 8-Vincennes Saint-Denis (Sciences humaines et sociales-Arts-Lettres-Droit). Service Commun de la Documentation. (Saint-Denis) .
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TH 1553
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.