Le transfert du savoir technique et scientifique et la construction de l'Etat russe (fin du XVe-début du XIXe siècle)

par Irina Gouzévitch

Thèse de doctorat en Histoire des techniques

Sous la direction de André Guillerme.

Soutenue en 2001

à Paris 8 .


  • Résumé

    De la Moscovie d'Ivan III à l'Empire russe d'Alexandre Ier, le transfert massif des connaissances occidentales apparaît comme un facteur important de la construction de l'Etat russe. Les deux grandes vagues du transfert, celles qui se produisirent à la charnière des XVe et XVIe siècles, puis à la charnière des XVIIe et XVIIIe siècles, coi͏̈ncidèrent avec la naissance des deux structures étatiques. La première vint au moment où la principauté de Moscou se transformait en Etat moscovite. La seconde eut lieu lors de la transformation de celui-ci en Empire russe. Dans les deux cas, le transfert fut initié pour satisfaire à des besoins techniques : réorganiser l'armée, ériger les fortifications, réaménager ou construire la capitale, créer la flotte militaire. . . Dans les deux cas, il aboutit à la réorganisation globale du mode de vie existant. . .

  • Titre traduit

    The transfer of technical and scientific knowledge and the building of the russian state : the end of the XVth-the beginning of the XIXth centuries


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (932 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 495-782

Où se trouve cette thèse ?