Les cellules satellites : outils pour la therapie genique a mediation cellulaire

par RACQUEL NATASHA COOPER

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de GILLIAN BUTLER BROWNE.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le muscle squelettique est une cible preferentielle pour la therapie genique a mediation cellulaire. La demarche correctrice peut concerner la correction de defauts genetiques musculaires, mais aussi la delivrance systemique de produits de genes recombinants pour corriger des maladies genetiques ou somatiques. Alors que l'utilisation de cellules modifiees en therapie genique a ete demontree dans les cas de modeles de maladies musculaires, leur disponibilite, leur delivrance, leur survie et leur capacite a coloniser le muscle sont des etapes essentielles qui doivent etre etudies et ameliorees en termes pratiques avant qu'une reprise des essais therapeutiques puisse etre envisagee. La therapie cellulaire en environnement musculaire implique plusieurs phases : l'isolement des cellules musculaires, la transfection ou l'infection de ces cellules par un vecteur (viral ou non) portant le gene therapeutique, la selection des cellules modifiees et leur injection dans le tissu hote. La capacite proliferative limitee des cellules satellites humaines est un obstacle a l'obtention, par amplification cellulaire, d'un nombre suffisant de cellules pour la therapie cellulaire par transplantation de cellules myogeniques dans les maladies neuromusculaires, comme la dystrophie musculaire de duchenne (dmd). L'utilisation de cellules satellites avec une capacite proliferative augmentee pourrait repondre a ce probleme de quantite cellulaire et fournir un outil experimental permettant d'etudier le comportement de cellules satellites une fois injectees dans un tissu hote. Les objectifs de cette these consistent a apporter des donnees experimentales concernant principalement les potentialites de proliferation des cellules satellites humaines dans un environnement in vitro et in vivo et l'implication dans le cadre d'une therapie genique a mediation myoblastique.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 353 p.
  • Annexes : 384 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.