Les cellules dendritiques dans l'immunotherapie antitumorale : caracterisation immunophenotypique et fonctionnelle, evaluation de differentes methodes pour leur sensibilisation et role des reponses immunes dans l'effet antitumoral chez la souris

par Bruno Maria Colombo

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de DAVID KLATZMANN.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les cellules dendritiques (dc) sont considerees comme professionnelles dans la presentation des antigenes. Elles doivent etre prealablement activees in vitro afin de pouvoir declencher des reponses immunes primaires et secondaires in vivo. De plus, les dc sont specialisees pour maintenir une tolerance peripherique en regard des molecules du soi apres captation du materiel apoptotique. Nous avons developpe, chez la souris, une strategie de therapie antileucemique a l'aide de dc, en utilisant comme modele tumoral la leucemie l1210/cd4h, la molecule cd4 humaine (cd4h) jouant le role d'antigene tumoral. Apres avoir etabli les conditions de culture permettant d'obtenir des dc fonctionnelles a partir de la moelle osseuse, nous avons utilise trois modes de sensibilisation de ces dc avant de les injecter comme vaccin chez les animaux. Dans un premier temps, nous avons compare la sensibilisation des dc par un extrait cellulaire de cellules l1210/cd4h et par la proteine cd4h sous forme soluble. Ensuite, nous avons sensibilise les dc avec des cellules leucemiques apoptotiques. L'efficacite de ces vaccinations a ete mesuree en terme d'augmentation de la duree de vie des souris, suite a une injection letale de cellules l1210/cd4h. Les resultats obtenus nous ont permis de demontrer que les vaccinations a l'aide des dc permettent principalement de declencher une reponse immune t cytotoxique, efficace dans la protection des souris contre le developpement de la leucemie. Nous avons egalement demontre que la sensibilisation des dc par l'extrait tumoral apparait critique pour l'effet antileucemique in vivo, alors que la sensibilisation des dc par les cellules tumorales apoptotiques peut induire un effet antitumoral in vivo, contre un antigene du non soi, aussi puissant que la sensibilisation des dc avec l'antigene purifie. Ces derniers resultats nous indiquent que la sensibilisation des dc par les cellules tumorales apoptotiques permet de presenter, lors d'une vaccination, une panoplie d'antigenes qui augmentent la probabilite d'induire une reponse immune a plus d'un antigene tumoral, soit caracterise au niveau moleculaire soit inconnu.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 118 p.
  • Annexes : 350 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.