Contribution a l'etude de la regulation des genes hla-a et hla-g du complexe majeur d'histocompatibilite humain caracterisation de l'expression ectopique de l'antigene non classique hla-g dans les tumeurs

par SOPHIE LEFEBVRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de PASCALE PAUL.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La reponse immune repose essentiellement sur la reconnaissance specifique de peptides antigeniques presentes par les molecules hla de classe i classiques au recepteur des lymphocytes t (tcr), et la reconnaissance degeneree des molecules hla par des recepteurs activateurs et inhibiteurs des cellules nk, lymphocytes t et cellules presentatrices d'antigenes. La comprehension de la regulation de l'expression des molecules hla de classe i classiques et non classiques constitue un point essentiel dans l'apprehension des mecanismes de l'immunite et de leurs implications en physiopathologie, notamment dans la tolerance fto-maternelle et la surveillance immune anti-tumorale. Les cytotrophoblastes du placenta, tissu d'origine ftale en contact direct avec le systeme immunitaire maternel ont developpe des mecanismes de repression forte des genes hla-a et hla-b. Nous avons identifie et caracterise l'origine transcriptionnelle de la repression du gene hla-a11 dans les cellules trophoblastiques. L'expression physiologique de l'antigene hla-g de classe i non classique est restreinte au placenta et au thymus. Ses proprietes immunomodulatrices favoriseraient la tolerance fto-maternelle. Nous identifions des mecanismes pouvant rendre compte de la specificite de la transcription hla-g. Nous identifions les glucocorticoides et les ifns comme inducteurs de l'expression locus specifique du gene hla-g et caracterisons les mecanismes transcriptionnels regulant la reponse du gene hla-g a l'ifn. Nous montrons une activation anormale du gene hla-g et l'expression du recepteur inhibiteur ilt2 dans des lesions tumorales mammaires. L'activation d'hla-g est frequente, specifique de la tumeur, et correlee au statut inflammatoire des lesions. Hla-g est exprime par les cellules epitheliales tumorales et les cellules de l'infiltrat inflammatoire cd68+ et cd8+. L'activation hla-g dans les tumeurs pourrait contribuer a affaiblir l'efficacite de la reponse immune anti-tumorale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 233 p.
  • Annexes : 216 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.