Identification du gene otof, responsable de la surdite isolee recessive dfnb9 chez l'homme, et caracterisation de la proteine correspondante, l'otoferline, durant le developpement cochleaire chez la souris

par M'HAMED GRATI

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Christine Petit.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    L'audition joue un role majeur dans la communication entre individus dans la societe puisqu'elle permet la perception de la parole, vehicule du langage. Par une approche de clonage positionnel et de gene candidat, nous avons identifie le gene otof dont les mutations sont responsables de la surdite isolee autosomique recessive humaine dfnb9. Il coderait pour deux proteines, l'une de 140 et l'autre de 257 kda contenant respectivement 3 et 6 domaines c2, et un domaine transmembranaire cooh-terminal. Le gene otof et son orthologue murin otof comprennent 48 exons. Ils codent pour plusieurs transcrits generes par epissage alternatif. Nous avons decele deux mutations dans otof : (i) une mutation non sens, presumee deleter les deux formes de la proteine de leur domaine c2 cooh-terminal et de leur domaine transmembranaire ; (ii) une mutation au niveau d'un site d'epissage qui n'affecterait que la forme longue de la proteine. Cette derniere mutation demontre l'implication de la forme longue de l'otoferline dans la fonction auditive. Afin d'etudier la localisation de l'otoferline nous avons genere un anticorps contre la proteine. Les etudes d'immunohistochimie ont revele la presence de l'otoferline dans l'appareil de golgi et dans la membrane plasmique basale et baso-laterale de la cellule ciliee (cc) sensorielle interne (i) de la cochlee. Son expression au cours du developpement est parallele a la maturation des synapses des cellules sensorielles. L'expression de l'otoferline dans les pc12 a montre qu'elle serait transportee vers les terminaisons neurite-like grace a la presence de motifs d'adressage. Le profil d'expression de l'otoferline et ces domaines c2 homologues a ceux de la synaptotagminei, absente dans les cci, nous ont

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 158 p.
  • Annexes : 223 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Accessible pour le PEB
  • Cote : TS2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.