Ethnométhodologie de l'innovation et des transferts de technologie : de la théorie à l'intervention chez les artisans français et aux Comores

par Ali Ahmed Saïd

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Éric Gallais.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Résumé

    En replaçant les actions d'innovation et de transferts de technologies dans des contextes précis (chez des artisans de la région Ile de France et dans des organisations aux Comores), cette thèse montre la complexité des conditions d'élaboration, de conduite et de réalisation de projets d'innovation. L'étude de ces actions doit prendre en compte multiples dimensions de la vie (culturelle, technique, économique et politique), les particularités des cas observés, les logiques des acteurs, etc. Comment construire une méthodologie d'observation prenant en compte ces différentes dimensions autant pour la recherche de compréhension du réel que pour l'élaboration de méthodologie(s) de conduite et de suivi de projets ? Pour répondre à cette question il a été nécessaire de mettre en place une collaboration entre différentes disciplines et des passerelles entre les chercheurs et ceux qui vivent au quotidien la réalité qu'on veut étudier. Après une relecture de quelques courants sociologiques (le fonctionnalisme, le structuralisme et la systémique), nous nous sommes tournés vers l'ethnométhodologie, qui se donne comme objets d'étude les actions en train de se faire. Ses arguments peuvent se conjuguer avec d'autres cadres de pensée (anthropologie, ethnologie, linguistique, informatique, prospective et sciences de l'ingénieur) pour appréhender les actions d'innovation et de transfert de compétences. Nous avons focalisé nos observations et nos réflexions sur l'intégration de technologies par des artisans de la région Ile-de-France et aux Comores Du point de vue épistémologique, les questions que nous considérons ont trait à la transposition des modèles, à l'usage de procédures formalisées, à l'articulation de la recherche théorique avec la recherche appliquée, au passage de la de production de connaissance à l'intervention.


  • Résumé

    By replacing innovation actions and technology transfers in contexts (with craftsmen in France and at Comoros), this thesis shows the complexity of the reality from which are elaborated and realized innovation projects. Studying such actions implies to take into account the complexity of reality, that is to say the multiple dimensions of life (cultural, technical, economical and political facts), the particular aspects of each observed case in their spatio-temporal occurrence, the habits of the actors on innovation problem solving or on technology transfer practices, etc. One of interrogation that this thesis tries to get an answer is how to build a methodology tools able to take account of the complexity of the reality life both for the observation and acting. This thesis tries to seek answers to this question in a double dialogue : in the collaboration of various disciplines and in the interaction between researchers and those who are confronted on the problem in their daily life. Then, the work begins with a review of some sociological points of view (functionalism, structuralism and the systemic one) and turns then to ethnomethodology, a sociological current which studies the everyday life. Some arguments of this discipline seems to be well-sited to study these phenomena in dialogue with some other frameworks (anthropology, ethnology, linguistic, computer prospective, computer and engineering sciences). The task is carried out by focusing on the integration of Internet technologies by craftsmen in France and in Comoro, by pointing on the particular and specific conditions of the various cases as well on the different points of view of concerned peoples. Some epistemological questions are related : they concern re the transposition of the models, the use of formalized procedures, the articulation of theoretical point of view and applied research, the passage from a context of knowledge production to action.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 310 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : 224 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 087

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7368
  • Bibliothèque : Médiathèque du musée du quai Branly - Jacques Chirac.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.