Le rapport du sujet à la loi lors des passages à l'acte criminel : un apport psychanalytique

par Renata Theophilo da Costa Moura

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Michel Tort.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Résumé

    La problématique du crime est ici analysée selon le rapport du sujet à la loi. Dans son passage à l'acte criminel en effet, le sujet n'échappe pas au rapport à la loi, en tant que lien à l'inconscient et constituant des coordonnées symboliques de son acte criminel. Ainsi notre thèse est que de ce rapport le sujet est comme responsable. Cette recherche analyse d'abord les notions de la loi, du passage à l'acte criminel et de l'acting-out chez Freud et Lacan, en y repérant la constitution du complexe d'Oedipe, de l'idéal et du surmoi. Le passage à l'acte criminel est en outre envisagé à la lumière de cas cliniques célèbres dans le champ analytique, ainsi qu'à travers un cas de ma pratique. Sont également analysés quelques conditionnants du passage à l'acte criminel, tels que le crime par sentiment inconscient de culpabilité, celui commis en défense contre la menace d'états mélancoliques, et celui qui naît de la production de l'agressivité perverse en réponse à l'idéal social et à son injonction morale impossible. L'analyse comparée de la notion de responsabilité dans le champ du droit et celui de la psychanalyse permet enfin d'apporter au débat une contribution spécifique de la psychanalyse qui éclaire la problématique du crime.


  • Résumé

    Crime is analysed considering the relationship between subject and law. Criminal actions do not escape from the subject's relation to the law, in terms of linking with the unconscious and its bases on the symbolic landmarks of crime ; and in his relationship, the subject is responsible. The research contemplates the notion of law, criminal actions and acting-out in Freud's and Lacan's theories, revealing the constitution of Oedipus complex, ideal and superego. Some classical clinic case studies of crime are presented, as well as one from my practice. Some conditionings of crime are analysed, such as crimes on the account of the unconscious feeling of guilt ; defense against the threat of melancholic states and production of perverse aggressiveness in response to social ideal and its impossible injunction to an impossible moral. The analysis of the notion of responsibility both in the field of juridical law and psychoanalysis brings up to the discussion a relevant contribution from psychoanalysis to the problem of crime.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (342 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2001) 084

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 7076
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.