Le temps d'une science : Moscou - Leningrad, Bucarest - Cluj - Chisinau, Genève - Prague

par Irina Vilkou-Pustovaïa

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Sylvain Auroux.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Résumé

    Ce travail s'inscrit dans une réflexion historique et épistémologique sur la linguistique au XXè siècle. On est parti d'une interrogation concrète à propos de la mouillure phonologique en roumain, dans son interprétation pragoise. On en est venu à se demander si les spéculations idéologiques autour de cette problématique n'étaient pas favorisées par les implicites philosophiques de la notion structuraliste de "système phonologique"; cette notion implique une "clôture" et une "histoire" (en diachronie). Les années 1950 se sont imposées comme axe historique de ce travail du fait des grandes discussions phonologiques en Europe, qui s'inscrivaient dans les débats sur le structuralisme, suite à l'intervention de Staline en linguistique (1950). Ces événements ont marqué en Europe de l'Est le début d'une linguistique "intégrale" (Coseriu), à travers le "dépassement" des antinomies saussuriennes et par l'articulation de la pensée dite structuraliste avec une linguistique historique des langues "vivantes". Ainsi posée, la problématique conceptuelle de la phonologie pragoise se trouve réactualisée et par là, généralisée. Comment Troubetzkoy a-t-il lu Saussure ?. . .


  • Résumé

    This work comes within the scope of historical and epistemological reflections on European linguistics in the 20th century. We started from a specific question about the phonological palatalization in the Rumanian language in its interpretation according to the Pragian theory. We went on to wonder if the ideological speculations about this problem were not furthered by the philosophical implications of the structuralist concept of phonological system ; that concept presupposes an "enclosure" and a "history" (in diachrony). The 50s stood out as the key period of this work because of the phonological discussions in Europe that followed Stalin's intervention on linguistics (1950). In Eastern Europe these events marked the beginning of an "integral" linguistics (Coseriu), transcending de Saussure's antinomies and linking the so called structuralist thought together with historical linguistics of living languages. Through this formulation, the conceptual problematic of the Pragian phonology is coming back with a larger scope. How did Trubetzkoy read Saussure ? It turned out that the Pragian conceptual novelty did not correspond to what its sponsors claimed, neither with respect to phonetics, nor to Saussure's thought. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(379 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 344-366. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : TL (2001) 070

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5994
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.