L'autre et la temporalité subjective dans la psychose

par Angélique Christaki

Thèse de doctorat en Psychopathologie et psychanalyse

Sous la direction de Pierre Fédida.


  • Résumé

    L'objet de cette recherche porte sur l'étude du rapport à l'autre et de la temporalité subjective dans le domaine de la psychose. Partant de l'hypothèse que l'hallucination peut être utilisée comme un modèle à la base de la structuration subjective, nous examinons par la suite la fonction de l'hallucination dans le champ de la psychose. Notre recherche s'établit en trois étapes. Dans une première étape nous examinons les diverses formations psychotiques (hallucination délire etc. ) en tant que phénomènes de la parole et du langage. Ainsi nous examinons l'organisation du sujet en tant que produit de la parole et du langage et cela au carrefour des coordonnées de la temporalité subjective et du rapport à l'autre. Dans une deuxième étape, nous examinons à travers la clinique des syndromes de Cotard et de Capgras les implications pathologiques quand les structures du temps et celles de la condition spéculaire se trouvent atteintes. La fonction symbolique du nom, la continuité subjective dans le temps et dans l'espace ainsi que la condition spéculaire se trouvent analysées. Dans une troisième étape nous examinons les particularités de la relation transférentielle dans le domaine de la psychose. Nous supposons le modèle de l'érotomanie, et plus spécifiquement le Postulat de Clérambault. A la base du transfert délirant. Les particularités transférentielles qui en découlent dans le domaine de la paranoi͏̈a et de la manie se voient au centre de cette troisième partie. L'étude des ces thématiques nous permet d'éclairer les diverses structures qui régissent la condition spéculaire et la temporalité subjective, en tant que coordonnées de la relation transférentielle.


  • Résumé

    The object of this study is the research of modalities like the subjective temporality and the specular condition in the field of psychoses. Assuming that the hallucination model is at the base of subjective structure we then examine the function of hallucination in the field of psychoses. We conduct our research in three stages: At the first stage we examine various psychotic formations (hallucination, delirium etc. ) as speech phenomena. Also, we examine the way the subject is recorded, as speech product, at the crossroads of the temporal subjectivity and the specular condition modalities. At the second stage we examine through the clinical picture of the syndromes of Cotard and Capgras, the pathological implications when the temporal structures and the specular condition are distorded. The symbolic function of the name, the subjective continuity, in time and space, and the specular relation are themes that are analysed. In the third stage we examine the peculiarities of the transferential relation in field of psychoses. We take the clinical picture of erotomania (passional psychosis) as an example, based on Clerambault's postulate, and we examine the transferential relation, in the field of psychoses.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol.(368 p.)
  • Annexes : Réf. bibliogr. f. 354-373

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 032

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5415
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.