La Question de l'hérédité des troubles mentaux en Angleterre (1900-1945) : La génétique à la rencontre de la psychiatrie

par Patricia Ricard

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Jean Gayon.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Ce travail examine la diversité des travaux et des théories scientifiques ayant contribué, entre 1900 et 1945 en Angleterre, à affirmer, confirmer ou mettre en doute la réalité de la transmission héréditaire des troubles mentaux. Il met cette diversité en rapport avec le contexte social en Angleterre qui a contribué à faire des troubles mentaux une question importante et un objet d'étude privilégié: entre 1900 et 1945, le problème des patients atteints de troubles mentaux (handicapés et malades mentaux) fait l'objet de pas moins de 4 commissions d'experts nationales et 3 lois spécifiques. L'auteur examine la place de l'hérédité dans ces débats, dans la mesure où les individus atteints de troubles mentaux, du fait de l'hérédité que l'on attribuait à leur condition, pouvaient également représenter une menace raciale pour certains (les eugénistes en particulier). . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 472 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 024

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 5450
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de santé (Paris). Pôle médecine et odontologie.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 234021-42
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.