Le secteur industriel et la restructuration des entreprises publiques en Algérie (1980-2000) : Le rôle de l'Etat en question

par Yasmine Boudjenah

Thèse de doctorat en Sciences sociales

Sous la direction de Bouziane Semmoud.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Alors que le développement post-indépendance a abouti à une industrialisation massive, les transformations qui secouent l'économie algérienne depuis la fin des années 70 sont à l'origine d'une véritable mutation de toute la société, vers la fameuse " économie de marché ". Les restructurations successives engagées depuis 1980 dans les entreprises publiques sont au cœur des réformes. Restructuration organique, autonomie, annonce de privatisation bouleversent le rôle imputé à l'économie et singulièrement à son secteur public, essentiellement industriel. L'enfoncement de l'Algérie dans une crise économique profonde frappe particulièrement l'industrie : chutes des productions jusqu'à la récession, aggravation de la dépendance vis-à-vis des approvisionnements extérieurs, dégradation des équipements jusqu'à l'arrêt des machines. . . Les conséquences sociales et territoriales sont nombreuses: licenciements par milliers et chômage croissant, dissolutions d'entreprises, abandon d'activités, faiblesse du pouvoir d'achat et pauvreté, renforcement des inégalités régionales, essor de l'informel. Le contexte de mondialisation n'est pas étranger à la crise (fluctuation des prix des hydrocarbures, poids de la dette, pressions des organismes financiers internationaux pour respecter l'ajustement structurel et réduire le secteur public, stratégies industrielles. . . ). Le rôle de l'Etat est cependant posé ; son désengagement diminue de fait sa légitimité. A ce titre, la progression parallèle vers des difficultés économiques graves, et vers des conflits sociaux et politiques sans précédent, est troublante. A moins qu'il ne s'agisse des différentes facettes d'une seule et même crise ? Alors que les entreprises publiques sont promises à la privatisation, ce travail ambitionne de faire le point sur l'état du secteur industriel algérien, ses insuffisances, en particulier technologiques, ses besoins ainsi que les positions des plus concernés, salariés et gestionnaires.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Algérie, décomposition d'une industrie : la restructuration des entreprises publiques, 1980-2000 : l'Etat en question


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 545 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL(2001) 017
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2002 par L'Harmattan à Torino, Budapest, Paris

Informations

  • Sous le titre : Algérie, décomposition d'une industrie : la restructuration des entreprises publiques, 1980-2000 : l'Etat en question
  • Dans la collection : Histoire et perspectives méditerranéennes , 0980-5265
  • Détails : 1 vol. (318 p.)
  • ISBN : 2-7475-3052-3
  • Annexes : Bibliogr. p. [295]-312. Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.