Mobilités géographiques et pratiques des lieux : étude théorico-empirique à travers deux lieux touristiques anciennement constitués : Brighton & Hove (Royaume-Uni) et Garmisch-Partenkirchen (Allemagne)

par Mathis Stock

Thèse de doctorat en Géographie

Sous la direction de Rémy Knafou.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Résumé

    Les sociétés européennes contemporaines sont caractérisées par une mobilité accrue. On peut les appeler des sociétés à individus mobiles en ce sens qu'elles se définissent par un habiter spécifique. Quelles sont les conséquences des mobilités géographiques sur les lieux et les hommes? Face à cette question, il est urgent de concevoir un cadre interprétatif qui adopte le point de vue de la mobilité. La première partie est consacrée à l'élaboration d'une approche par les pratiques des lieux. C'est une approche novatrice qui tente d'articuler le social au spatial. Elle est basée sur la dimension spatiale des pratiques du quotidien et du hors-quotidien. La seconde partie se focalise sur les lieux d'enquête. A l'aide de l'approche par les pratiques, on montre quels processus sont à l'œuvre dans le développement des lieux touristiques. Le développement, formalisé par un modèle, est fondé sur les pratiques des lieux de plus en plus diversifiés par des habitants temporaires pour quelque projet que ce soit. La troisième partie se focalise sur les référents spatiaux des hommes. On montre à partir d'entretiens semi-structurés comment les lieux font sens pour les individus en fonction des pratiques de lieux. . .


  • Résumé

    Contemporary western societies are characterized by a greater mobility. We can call them societies of mobile individuals in the sense that they can be defined by a specific dwelling. What are the consequences of geographical mobility on places and man ? It is urgent to develop a theoretical framework that adopts the perspective of mobility. The first section is about the development of an approach of a practice of place. It is an innovative approach that tries to link the spatial to the social. It is based upon the spatial dimension of everyday and non-everyday practice. The second section focuses on the places of study. Through the approach of practice, we show which processes are the sources of the development of tourist places. The development, formalized by a model, is based upon more and more various practices of places actualised by temporary inhabitants for whatever intentionality. The third section focuses on the spatial referents of the people. We show, by semi-structured interviews, how places make sense for the individuals following the practices of places. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 663 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 010
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : H 2435-<1>
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : H 2435-<2>

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4560
  • Bibliothèque : Institut de géographie. Bibliothèque.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : MF 2006
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.