Etude des concepts kleiniens dans l'oeuvre de Jacques Lacan : conséquences pour la psychanalyse d'enfant

par Marie-Claude Thomas

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Pierre Fédida.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    I. L'établissement de toutes les références faites par J. Lacan aux textes de M. Klein, de 1938 à 1975, sous forme d'un Catalogue précis -citations exhaustives- daté et raisonné, permet l'explication des tissages conceptuels entre la théorie kleinienne et l'enseignement de Lacan, en particulier à propos du pénis du père et du phallus, du mauvais objet interne et de l'objet "a", du fantasme et de sa fonction d'ultime subjectivation, du corps mythique de la mère et de la Chose, du deuil et de la castration. Les conséquences du repositionnement de l'analyse par Lacan pour la pratique analytique avec les enfants, sont mentionnées au fur et à mesure. II. La technique psychanalytique du jeu est réinterrogée à partir des concepts de signifiants, du calcul du hasard et de l'éventualité du réel, dans la perspective d'une déposition de la prévalence imaginaire et scopique du jeu de l'enfant dans ce qui serait la lecture vocalisée d'une inscription à venir. Des fragments d'une cure d'enfant montrent ce passage.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 499 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 007
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.