Les déterminants en Malgache : l'exemple des déterminants nominaux du premier complément dans les phrases transitives

par Claire Rasoamalalavao

Thèse de doctorat en Lettres, sciences humaines et sociales

Sous la direction de Maurice Gross.

Soutenue en 2001

à Paris 7 .


  • Résumé

    Selon la méthode du lexique-grammaire qui est une description systématique du lexique sur la base de ses propriétés syntaxiques ou syntactico-sémantiques, la définition générale des déterminants inclut des déterminants grammaticaux usuels (articles, démonstratifs, relatifs) et les éléments lexicaux (adjectifs, adverbes et noms). Cette étude porte sur les déterminants nominaux en malgache, en position de premier complément dans les phrases transitives. Ces déterminants, au contact des autres éléments du groupe nominal d'une part, et des éléments de l'énoncé extérieurs au groupe nominal d'autre part, subissent des contraintes distributionnelles, ou contraintes de sélection. Ils ont une valeur qui peut être syntaxique ou sémantique. En effet, ils tiennent cette valeur à la fois de contraintes de grammaticalité et des contextes d'énonciation. L'étude envisage le cas des noms composés en déterminant nominal réalisant deux structures des types amboara-n-tononkalo "recueil de poèmes" et andro alahady " jour (de) dimanche ", c. -à-d. Avec ou sans la préposition entre le premier et le second membre. Dans ces constructions, c'est le premier membre qui est le déterminant nominal. Les constructions en déterminant nominal sont identifiées à partir de certaines propriétés définitionnelles, dont : l'ineffaçabilité du second membre, la commutation possible du premier membre avec des articles, la description du nom composé et la restructuration (paraphrase syntaxique). Les propriétés des déterminants nominaux sont marquées par les interdépendances entre les éléments constitutifs d'un énoncé et les relations de phrases. Ainsi certains éléments de notre corpus ont plus d'une seule entrée. La classe des déterminants nominaux en malgache comporte des quantificateurs et différentes sortes de classificateurs. Les déterminants nominaux doivent être classés suivant la structure formelle car l'ensemble des propriétés varie d'un déterminant à l'autre.


  • Résumé

    According to the method of lexicon-grammar which is a systematic description of a lexicon based on its syntaxic-semantic properties, the general definition of the determinants includes common grammatical determinants (articles, demonstratives, relatives) and lexical elements (adjectives, adverbs and nouns). This study concerns nominal determinants in Malagasy which occur as the first complement in transitive sentences. These determinants, when in contact with other elements of the nominal group, and with statement elements exterior to the nominal group, undergo distributional constraints, or constraints of selection. Their value can be either syntactical or semantic. In fact, they keep this value which derives at once from grammatical constraints and contexts of enunciation. This study considers the case of nouns composed of nominal determinants which appear in two structures of the types "amboara-n-tononkalo", "collection of poems" and "andro alahady", "sunday day", that is to say with, or without the preposition between the first and the second element. In these constructions, it is the first element which is the nominal determinant. . .

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 305 p.
  • Notes : Publication autorisée par le jury

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Paris Diderot - Paris 7. Service commun de la documentation. Bibliothèque Universitaire des Grands Moulins.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : TL (2001) 006

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 4848
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.