La voie mapk/erk : un substrat neurobiologique de la dependance aux substances toxicomanogenes

par EMMANUEL VALJENT

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de JOCELYNE CABOCHE.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Le but de ce travail fut de valider un modele permettant l'etude des proprietes motivationnelles induites par le thc chez la souris puis d'evaluer le role de la voie de signalisation mapk/erk dans la mise en place des adaptations neuronales responsables des comportements addictifs du thc et de la cocaine. Les reponses motivationnelles induites par le thc ont ete evaluees dans le test de preference de place, en minimisant les effets dysphoriques induits par la premiere exposition a la drogue et/ou les consequences des proprietes pharmacocinetiques du compose. Ainsi, selon la dose et le protocole experimental utilise, le thc est capable d'induire a la fois des effets renforcants et aversifs. L'administration aigue de cocaine et de thc chez la souris, s'accompagne d'une augmentation transitoire de la phosphorylation des erks dans les cellules striatales. La liberation de dopamine constitue un evenement majeur dans l'activation des erks qui est totalement dependante de la stimulation des recepteurs d1 avec une contribution partielle des recepteurs d2. Les recepteurs nmda interviennent egalement dans l'activation des erks par ces deux substances. L'activation du facteur de transcription elk-1 et la regulation transcriptionnelle des genes precoces c-fos et zif268 en reponse a l'administration aigue de thc et de cocaine sont controlees par les voies erks. Enfin, le blocage des voies erks par un inhibiteur de mek (sl327) abolit la preference de place conditionnee induite par la cocaine et le thc ainsi que la sensibilisation locomotrice induite par une administration repetee de cocaine sans toutefois affecter les reponses comportementales aigues induites par ces deux drogues. L'activation des erks dans les cellules striatales constituerait un mecanisme commun d'action de ces drogues. En controlant une premiere vague de regulations geniques, cette voie de transduction jouerait un role majeur dans les adaptations neuronales responsables des comportements addictifs a long terme.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 215 p.
  • Annexes : 395 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.