Caracterisation et comportement des composes organiques associes aux particules atmospheriques

par SOPHIE NICOL

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Marie-Claire Hennion.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les hydrocarbures aromatiques polycycliques (hap), leurs derives nitres (n-hap) et oxygenes (o-hap) et les azaarenes sont des molecules toxiques. Un protocole est mis au point pour analyser ces composes a des concentrations inferieures au ng/m 3 d'air dans les phases particulaires et gazeuses. Differentes methodes d'analyse sont mises en uvre ; la cpg-sm-sm est retenue car elle permet d'identifier et de quantifier ces composes dans des extraits de particules sans qu'aucune etape prealable de purification ou de fractionnement ne soit necessaire. Les etapes de collecte et de traitement de l'echantillon sont egalement optimisees. Differentes techniques d'extraction modernes sont comparees a l'extraction par soxhlet. A l'exception de l'extraction par fluide supercritique, elles s'averent toutes equivalentes d'un point de vue quantitatif. D'autres criteres comme la rapidite ou l'automatisation de la methode peuvent alors intervenir dans le choix de la methode. L'extraction par soxhlet est selectionnee car elle est facilement transposable a l'analyse des composes semi-volatils preleves sur des adsorbants. Le protocole, c'est-a-dire l'extraction par soxhlet, l'etape de concentration et l'analyse par cpg-sm-sm, est valide pour l'analyse des composes aromatiques polycycliques dans l'air. L'etude des phases, gazeuses et particulaires, et de differentes fractions de particules montre que dans la plupart des cas, la fraction de composes presente sur le filtre augmente avec le poids moleculaire et que les composes sont essentiellement associes aux pm 2 , 5. Les conditions meteorologiques, et notamment la vitesse du vent, peuvent etre a l'origine de fluctuations dans les concentrations de composes aromatiques polycycliques relevees dans l'air. Le trafic routier et le chauffage semblent etre des sources predominantes d'emissions de composes aromatiques polycycliques.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 218 p.
  • Annexes : 153 ref.

Où se trouve cette thèse ?