Modification chimique en milieu latex des polyisoprènes époxydés

par Stéphanie Mulder-Houdayer

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Jean-Claude Brosse.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La modification chimique des polyisoprenes epoxydes, largement etudiee au cours des dernieres decennies en milieu solvant, a ete envisagee sur le latex de caoutchouc naturel pour des raisons environnementales et economiques. L'utilisation d'un latex de polyisoprene de synthese (le lir-700) comme modele du latex de caoutchouc naturel a ete envisagee afin de s'affranchir des constituants non caoutchouc presents dans ce dernier. Une etude systematique de la modification au premier degre c'est-a-dire la reaction d'epoxydation a ete realisee sur les deux latex afin de determiner les conditions optimales de stabilite des latex et de selectivite de la reaction. Il a ete demontre que le facteur essentiel qui influence la reaction et la stabilite du latex obtenu est la nature du tensioactif utilise pour la stabilisation, qui doit etre non ionique. Disposant de tels latex epoxydes, l'addition de differents nucleophiles sur les oxiranes a ete envisagee en se referant aux resultats obtenus en milieu solvant. Il a ete montre que l'acide dibutylphosphorique presentait une excellente aptitude a s'additionner sur les latex epoxydes. Celui-ci a ete retenu pour la realisation d'une etude systematique sur le latex de polyisoprene synthetique epoxyde car ce dernier est beaucoup plus stable que le latex de caoutchouc naturel epoxyde. Cette etude a contribue a definir les conditions operatoires optimales qui permettent d'obtenir une selectivite de reaction elevee, tout en conservant la stabilite du latex. De plus, cette analyse a montre que le parametre important qui influence la reaction est le ph du milieu, qui doit etre le plus acide possible sans toutefois depasser un seuil critique au-dela duquel le latex se destabilise de maniere irreversible. Dans le cas du latex de caoutchouc naturel epoxyde, des conditions encore plus douces de reaction (dilution du latex, faible taux de caoutchouc sec, faible taux d'epoxydation) doivent etre utilisees pour eviter la coagulation du latex. L'etude de la stabilite des latex naturel et synthetique ainsi modifies a montre que ceux-ci etaient moins stables que leurs homologues epoxydes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 208 p.
  • Annexes : 223 références bibliogr. Glossaire

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université du Maine. Service commun de documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MAG.4°255
  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.