Etude de la source glottique en voix parlee et chantee : modelisation et estimation, mesures acoustiques et electroglottographiques, perception

par NATHALIE HENRICH

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Michèle Castellengo.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les relations entre les parametres de source glottique et la qualite vocale sont etudiees en voix parlee et chantee, par etude spectrale des modeles de signaux, par mesures acoustiques et electroglottographiques et par determination des seuils differentiels. Les correlats spectraux de ces parametres sont evalues a partir des expressions analytiques temporelles et spectrales des modeles de signaux. Une augmentation de l'amplitude de voisement ou de la vitesse de fermeture entraine une amplification spectrale globale. Le quotient ouvert et le coefficient d'asymetrie sont correles a la frequence et la largeur de bande du formant glottique, ainsi qu'a l'amplitude de la pente spectrale. Le quotient de phase de retour affecte la pente spectrale en haute frequence. L'estimation du quotient ouvert a partir de la difference spectrale entre les deux premiers harmoniques, h 1 - h 2, est etudiee de facon theorique et experimentale. Elle n'est pas adaptee aux signaux de voix chantee, ou l'interaction entre source et filtre devient importante. L'utilisation des signaux electroglottographiques derives, qui permettent de detecter les instants d'ouverture et de fermeture glottique independamment du systeme supraglottique, est exploree et des methodes de mesure de la frequence fondamentale et du quotient ouvert sont proposees. Une base de donnees a ete constituee, par enregistrement simultane des signaux acoustiques et electroglottographiques de 18 chanteurs entraines sur des voyelles tenues, des sons files ou des phrases parlees et chantees. Le quotient ouvert est analyse en fonction de l'intensite vocale et de la frequence fondamentale, dans les deux principaux mecanismes larynges de production vocale. Il presente des valeurs plus elevees en mecanisme ii (0. 5 o q 0. 95) qu'en mecanisme i (0. 3 o q 0. 8) et la transition entre mecanismes s'accompagne d'un saut marque de quotient ouvert. Il est fortement correle a l'intensite vocale en mecanisme i et a la frequence fondamentale en mecanisme ii et depend de l'ouverture de la voyelle emise. Les seuils differentiels associes au quotient ouvert et au coefficient d'asymetrie sont mesures. Le seuil differentiel relatif o q/o q est de l'ordre de 14% pour 20 sujets non-entraines et 10% pour 10 sujets entraines. Il ne varie pas lors d'un changement de voyelle ou de frequence fondamentale, mais depend du parametre d'amplitude et de la presence ou non d'un vibrato.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 296 p.
  • Annexes : 219 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.