Modulation de la perception chimique par les amines biogenes chez mamestra brassicae (lepidoptera:noctuidae) : etude electrophysiologique, moleculaire et comportementale

par XAVIER GROSMAITRE

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de FREDERIC MARION POLL.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Chez les lepidopteres, la reponse comportementale des males aux pheromones sexuelles emises par leur partenaire est modulee par les amines biogenes. Il est communement admis que ces neurohormones agissent au niveau du systeme nerveux central. Plusieurs observations suggerent toutefois que les recepteurs sensoriels eux-memes sont affectes. Nous presentons ici la premiere etude mettant en evidence une modulation peripherique de la perception chimique par deux amines biogenes : l'octopamine et la serotonine. Nos travaux ont ete realises a plusieurs niveaux d'analyse : electrophysiologie des systemes olfactif et gustatif, biologie moleculaire et comportement. En electrophysiologie, nous avons etudie deux niveaux d'activite. Au niveau global, nous avons observe des effets opposes de l'octopamine et de la serotonine, que ce soit sur l'amplitude de la reponse electroantennographique (eag) comme sur le maintien d'un potentiel antennaire ce qui suggere un effet sur l'activite des cellules accessoires des sensilles olfactives. Au niveau unitaire, nous avons constate que l'octopamine augmente a la fois la reponse et l'activite spontanee des neurones olfactifs. Les courbes doses-reponses sont modifiees et on observe un effet specifique sur chacune des cellules olfactives. Ces donnees impliquent un effet direct sur la production de potentiels d'action des neurones. Les effets de l'octopamine sur l'activite spontanee sont reproduits par un agoniste (clonidine) et inhibes par un antagoniste ce qui confirme l'intervention d'un recepteur a l'octopamine. Enfin, la serotonine entraine un effet contraire sur l'emission de potentiels d'action. De ces resultats, nous proposons un effet direct des amines biogenes sur les neurones olfactifs et que l'octopamine reduit l'adaptation des neurones olfactifs. Au niveau moleculaire, nous avons mis en evidence l'expression d'un recepteur potentiel a l'octopamine dans les antennes de mamestra brassicae dont la fonction et la localisation restent a preciser par des experiences de physiologie cellulaire et de marquages histochimiques ou moleculaires.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 129 p.
  • Annexes : 67 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.