Role de la transmission alpha1-adrenergique dans les effets comportementaux des psychostimulants et des opiaces

par CANDICE DROUIN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Jean-Pol Tassin.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les psychostimulants et les opiaces exercent certains de leurs effets comportementaux en stimulant la transmission dopaminergique mesolimbique. Des etudes menees au laboratoire ont montre l'existence d'un couplage entre la transmission dopaminergique mesolimbique et la transmission alpha1-adrenergique corticale. Par l'utilisation d'un antagoniste alpha1-adrenergique (la prazosine) chez le rat, nous avons montre que la transmission alpha1-adrenergique intervient dans les effets locomoteurs aigus des psychostimulants, des inhibiteurs specifiques de la recapture de dopamine (gbr 12909, gbr 12783) et des opiaces. Cette transmission intervient aussi dans l'induction et l'expression de la sensibilisation comportementale au stress, a l'amphetamine et a la cocaine et dans l'expression de la sensibilisation a la morphine. L'injection locale de prazosine dans le cortex prefrontal ou l'aire tegmentale ventrale, a permis de determiner les sites 1-adrenergiques dont la stimulation est necessaire a l'obtention des effets aigus des psychostimulants et des opiaces ou des effets chroniques de l'amphetamine, respectivement. L'etude de souris depourvues de recepteurs alpha1 b-adrenergiques a permis de caracteriser le sous-type de recepteur responsable des effets observes chez le rat. Ces souris, dont la transmission dopaminergique et la reactivite locomotrice a la scopolamine sont identiques a celles des souris sauvages, ont perdu l'essentiel de leur reactivite locomotrice a la d-amphetamine, cocaine et morphine, non seulement lors de traitements aigus mais aussi a la suite de traitements chroniques. En outre, ces souris ne sont plus sensibles aux effets appetitifs de la cocaine et de la morphine dans des tests de preference orale ou de preference de place. Nous proposons que les recepteurs alpha1 b-adrenergiques, et par consequent les neurones noradrenergiques, representent une etape essentielle dans la transmission des messages lies a l'effet des substances toxicomanogenes.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 220 p.
  • Annexes : 848 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Collège de France. Bibliothèque générale.
  • PEB soumis à condition
  • Cote : GLOW 543
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.