Etude de l'origine du vih-1 et de la physiopathologie de l'infection par le siv

par PHILIPPE BLANCOU

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de SIMON WAIN HOBSON.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Dans la premiere partie de ce travail l'auteur tente de verifier la theorie selon laquelle les premiers cas de sida auraient ete lies a l'emploi, dans les annees 1950, d'un vaccin de la poliomyelite contamine par un vih ou un virus de l'immunodeficience simienne (siv) de chimpanze. L'analyse de lots de ce vaccin, conserves congeles, a infirme cette hypothese et montre que ce vaccin avait ete produit sur des cellules renales de macaque, un singe qui n'est pas porteur du siv a l'etat naturel : la pandemie actuelle de sida ne serait donc pas d'origine iatrogene. Par ailleurs l'analyse d'echantillons de tissus simiens anciens, conserves dans les museums ou les laboratoires, n'a pas permis non plus de mettre en evidence la presence de siv. Dans la seconde partie de son travail l'auteur a etudie, chez le macaque rhesus, la dynamique de la replication locale du siv dans un site de stimulation antigenique siege d'une reaction d'hypersensibilite de type retarde (dth). Il a demontre que la replication virale faisait suite a l'infiltration de cellules specifiques de l'antigene qui avait declenche cette dth. Cette replication a ete cependant rapidement inhibee par une seconde vague d'infiltration de cellules dirigees contre le siv. Chez l'un des macaques neanmoins, cette infiltration s'est produite six heures apres la detection des cellules en cours de production virale : celles-ci ont donc pu reinfecter les cellules voisines. Ces resultats montrent, d'une part que le siv peut parfaitement echapper a la reaction immunitaire locale en ne faisant appel qu'a une cinetique de replication qui lui est favorable in situ, et d'autre part que les proteines virales precoces jouent un role tres important dans l'etablissement de l'immunite locale. Tenant compte de ces observations, l'auteur a cherche a construire un variant attenue du siv qui puisse dejouer cette immunite. C'est le remplacement du promoteur du siv par celui du cytomegalovirus (cmv) qui a permis d'obtenir un tel virus chimere attenue, le siv megalo. La cinetique de replication in vitro de ce virus est retardee par rapport a celle du virus siv. L'inoculation du siv megalo a des macaques entraine une infection de niveau pratiquement indetectable, mais une reaction immunitaire significative et durable. L'epreuve de ces animaux par un virus pathogene n'entraine pas chez eux de viremie.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 278 p.
  • Annexes : 392 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.