La fibrose superficielle radio-induite : etude des mecanismes d'activation du myofibroblaste et caracterisation de l'epiderme cicatriciel

par VIRGINIE SIVAN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de Bernard Dugas.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La fibrose cutanee radio-induite constitue une des sequelles frequentes des irradiations therapeutiques et accidentelles. Elle se caracterise par une activation des fibroblastes, une accumulation de matrice extra-cellulaire et un infiltrat inflammatoire persistant. Ces processus sont entretenus par l'expression accrue du tgf-betal. Le myofibroblaste constitue la cellule cle de cette pathologie par sa capacite de synthese de la matrice extra-cellulaire. A partir de cellules issues d'un modele porcin de fibrose radio-induite, nous avons montre que les myofibroblastes echappaient a l'effet anti-proliferatif du tgf-betal, et ce probablement a cause d'une alteration de la voie de signalisation du tgf-betal au niveau de la proteine smad3 dont la translocation nucleaire est defectueuse. Par ailleurs, nous avons montre, dans un modele de peau reconstruite, que les myofibroblastes constituaient une cible directe de la sod et qu'ils repondaient a cet agent anti-fibrosant par une reversion de leur phenotype. Enfin, nous avons elargi l'etude de la fibrose cutanee au compartiment epidermique jusqu'ici tres peu decrit. Nous avons montre que des lesions humaines de fibro-necrose, induites par une irradiation therapeutique ou accidentelle, presentaient une hyperplasie de l'epiderme associee a une hyperproliferation et a une differenciation anormale des keratinocytes dont les jonctions communicantes etaient alterees. De plus, ces cellules presentaient une alteration de la voie de signalisation du tgf-1, defaut qui pourrait contribuer a leur phenotype hyperproliferatif. En conclusion, nous avons pu progresser dans la comprehension du role du myofibroblaste lors du developpement et de la regression de la fibrose. Par ailleurs, nous montrons qu'une alteration de l'epiderme contigue au derme se developpe en parallele du processus de fibrose, suggerant une contribution active des keratinocytes lors du developpement de cette sequelle radio-induite.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 167 p.
  • Annexes : 165 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.