La vigne et ses pathogenes : isolement et expression de genes codant pour differentes pathogenesis-related proteines et leur utilisation pour une amelioration, par transgenese, de ses capacites de defense

par NADIA ROBERT

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de DOMINIQUE BUFFARD.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    La vigne est la cible de nombreux champignons pathogenes responsables de pertes quantitatives et qualitatives importantes de la recolte. Le but de ce travail est d'ameliorer, par transgenese, la tolerance de la vigne vis-a-vis des pathogenes fongiques en s'appuyant sur une connaissance approfondie des mecanismes de defense de la plante. Nous avons isole des genes codant pour differentes proteines pathogenesis-related (pr) par une approche pcr en se basant sur les homologies de sequence existant au sein de chaque famille de pr proteines : deux genes de chitinase de classe i, un gene de chitinase de classe iii ainsi que deux genes de pr10 ont ete clones. Cependant des sequences de defensines homologues a celles des cruciferes n'ont pas ete detectees dans le genome de la vigne. L'expression de ces genes a ete analysee, par northern blot ou rt-pcr, dans differentes interactions vigne-pathogene fongique (compatibles) ou bacterien (incompatible non-hote). Nous avons notamment montre que les genes de chitinase ne sont que peu ou pas exprimes dans les baies infectees par des champignons pathogenes. En revanche, l'expression des genes de pr10 est induite quel que soit le pathogene teste ou l'organe infecte, ce qui nous a conduit a choisir le promoteur d'un de ces genes pour diriger l'expression d'une sequence codant pour une proteine aux proprietes antifongiques dans le but de renforcer, par transgenese, les capacites de defense de la plante. Afin de verifier l'activite de la sequence promotrice isolee, celle-ci a ete associee au gene rapporteur uida et la construction a ete introduite chez a. Thaliana et la tomate. Son caractere inductible en reponse aux pathogenes a ete confirme, en particulier dans le fruit de tomate. Une sequence de defensine isolee de brassica oleracea a ete placee sous le controle du promoteur de pr10 et la construction obtenue a ete introduite chez la tomate. Les resultats preliminaires de la caracterisation des plantes transgeniques sont presentes.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 250 p.
  • Annexes : 301 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.