Le gene scabrous et l'inhibition laterale chez drosophila melanogaster

par OLIVIER RENAUD

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de Patricia Simpson.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les soies sensorielles courtes (ou microchaetes) presentes sur le thorax de drosophila melanogaster montrent une organisation caracteristique en patterns, puisqu'elles sont regulierement espacees par des cellules epidermiques. La selection des precurseurs sensoriels au cours du developpement, evenement initiant la formation du pattern, implique deux proteines membranaires : le recepteur notch et son ligand delta. Dans un groupe de cellules equivalentes exprimant chacune notch et delta, la fixation du ligand sur le recepteur induit la transduction d'un signal reprimant le devenir nerveux. L'expression du gene notch et celle de delta etant liees par une boucle de regulation negative, il en resulte que, de maniere stochastique, une cellule unique exprime un niveau plus eleve de delta et se differencie en cellule nerveuse alors que ses voisines adoptent un devenir epidermique. Ce mecanisme de signalisation laterale, impliquant une inhibition par contact direct, ne permet cependant pas d'expliquer la distance de plusieurs diametres cellulaires separant les microchaetes. Nous avons determine le role du gene scabrous dans ce processus. Par nos travaux, nous avons montre que la signalisation laterale des cellules plus eloignees necessite l'action combinee de scabrous et de delta. Par ailleurs, nous avons observe que la mise en place du pattern des soies dependait egalement du mouvement des precurseurs et que ce phenomene etait regule par scabrous, qui agirait en modifiant les proprietes adhesives des cellules epidermiques. D'autre part, nous avons decrit l'existence d'extensions cytoplasmiques irradiantes du precurseur nerveux. Nos observations suggerent que delta peut atteindre des cellules plus eloignees par le moyen de ces filopodes. Nos resultats montrent aussi que le gene scabrous pourrait etre necessaire a la stabilisation et/ou a l'orientation de ces extensions. Enfin, les filopodes pourraient etre un moyen plus general implique dans la communication cellulaire.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 219 p.
  • Annexes : 338 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.