Contribution a l'etude des protocoles de restauration pour l'autoretablissement des reseaux atm

par SHAHID NAEEM ASHRAF

Thèse de doctorat en Sciences et techniques

Sous la direction de Chidung Lac.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Pas de résumé disponible.


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Dans le cadre des reseaux hauts debits bases sur le mode de transfert asynchrone (atm), deux nouveaux protocoles autocicatrisants reposant sur les chemins virtuels (vp), nommes mbv (multiple backup vps) et x-destination, sont proposes, evalues et compares au protocole autocicatrisant actuel base sur les vps. Nous proposons de meme un nouveau moyen, quasi-parallele, de capture de la bande passante sur un vp de reserve et le comparons a l'approche traditionnelle basee sur la methode du pas a pas. Le protocole mbv, technique autocicatrisante reposant sur des vps de reserve, est optimise pour la vitesse de restauration en cas de defaillance du vp en service. Dans ce protocole, selon la nature du trafic et la longueur du vp en fonctionnement, un vp de reserve ou plus peut etre etabli pour proteger le trafic suite a un derangement. Le fonctionnement du protocole mbv est presente et ses performances evaluees en fonction de deux criteres, la vitesse de restauration et les exigences en capacite de bande passante de reserve. Les performances ont ete comparees, dans des conditions identiques, a celles du protocole autocicatrisant de bout en bout base sur des vps de reserve. Le protocole mbv restaure plus rapidement que le protocole de bout en bout, le prix a payer etant une plus grande reserve de bande passante necessaire pour traiter le trafic affecte par un derangement. Les performances ont aussi ete mesuree en utilisant la methode de capture de bande passante quasi-parallele proposee : une amelioration de la vitesse de restauration a ete observee par rapport a l'approche basee survivability le pas a pas. Le second protocole, x-destination, est destine aux reseaux atm autocicatrisants utilisant le reroutage dynamique de trafic apres une defaillance. C'est une forme modifiee du protocole de reroutage local-destination, lui-meme un compromis entre les protocoles de reroutage de bout en bout et local (a travers la liaison defaillante). A la difference de son predecesseur, le protocole x-destination n'impose pas a l'algorithme de recherche le retour en arriere (backhauling), permettant ainsi de meilleures performances dans des topologies de reseau de faible connexite et dotees d'un grand nombre de nuds de degre inferieur a 3. De plus, la procedure de restauration est identique pour les scenarii de defaillance uni-directionnelle et bi-directionnelle. Le deroulement du protocole est decrit et ses performances evaluees a l'aide des deux criteres, la taux de restauration et la quantite additionnelle de bande passante necessaire. Les resultats montrent que le protocole x-destination obtient de meilleures performances pour des reseaux de topologie faiblement connexe. Afin de realiser un systeme autocicatrisant complet base sur les protocoles de restauration proposes, certains points tels que la restauration d'une topologie atm en diffusion multiple (multicast) ou les phenomenes de congestion dans des periodes post-defaillance necessitent une etude approfondie ainsi qu'une validation par des tests a l'aide de cas reels de reseaux et ce, dans des conditions operationnelles de fonctionnement.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 178 p.
  • Annexes : 47 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie . Section Mathématiques-Informatique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2001 181
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.