Etude de la periode radiosensible de la gonade male chez le ftus et le nouveau-ne de rat et de souris

par STEPHANIE MORENO

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de HERVE COFFIGNY.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Chez les ftus de rat, les gonocytes s'arretent en phase g1 du cycle cellulaire entre 18 jours de gestation et 3 jours apres la naissance. Ils reprennent ensuite leurs mitoses et se differencient en spermatogonies a. Le testicule est tres sensible a l'irradiation en particulier durant cet arret mitotique. Apres 1,5 gy durant cette periode, les gonocytes restent bloques et meurent tous par apoptose, entrainant une sterilite irreversible. L'expression de plusieurs genes impliques dans le controle du cycle cellulaire et l'apoptose et le statut de methylation globale de l'adn des gonocytes ont ete etudies au cours du developpement testiculaire. Chez les temoins, une forte expression cytoplasmique des proteines p53, p21, tgf3 et bax a ete detectee dans les gonocytes, mais seule l'expression de p53 coincide exactement avec leur phase de quiescence. A l'aide d'un anticorps anti-5 methyl cytosine, il a egalement ete montre que l'adn des gonocytes s'hypermethylait au cours de leur arret mitotique. Chez les irradies, les gonocytes ne reprennent pas leur cycle et meurent par apoptose retardee. Alors que l'expression de p21, tgf3 et bax n'est pas modifiee, celle de p53 est maintenue dans les gonocytes jusqu'a leur mort. P53 apparait donc comme un acteur de la radiosensibilite des gonocytes. Toutefois, bien que l'expression de p53 soit correlee avec l'arret du cycle des gonocytes, nous avons montre qu'il existe egalement une phase de blocage, maintenue apres irradiation, chez des souris p53 knock-out. Ceci suggere, soit que p53 ne regule pas le cycle des gonocytes, soit que p53 joue un role redondant dans ce processus. Ce travail fournit de nouvelles donnees relatives a la radiosensibilite testiculaire precoce des rongeurs. La reponse inhabituelle des gonocytes a des dommages radio-induits de l'adn est vraisemblablement liee a la protection de l'integrite du genome de la lignee germinale.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 225 p.
  • Annexes : 227 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2001 174
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.