Proprietes neurotoxiques des proteines gp120 et nef du vih-1 exprimees par des vecteurs viraux dans le cerveau du rat

par ELODIE MORDELET

Thèse de doctorat en Sciences biologiques fondamentales et appliquées

Sous la direction de CATHERINE VIDAL.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La question centrale dans l'encephalite et la demence associees au sida est celle des relations entre la replication du vih-1 dans le cerveau, les alterations histopathologiques cerebrales, la mort neuronale et les troubles cognitifs. L'objectif de mon travail de these a ete de developper un modele animal mimant au plus pres l'encephalite due au vih-1, en utilisant des vecteurs viraux pour exprimer les proteines toxiques env et nef dans le cerveau du rat. Notre approche experimentale a consiste a realiser des greffes intracerebrales de macrophages exprimant env et nef et d'en analyser les consequences aux niveaux neuropathologique et comportemental. Dans une premiere etape, nous avons injecte des particules virales semliki exprimant la gp120 (env) dans le cerveau de rat et mis au point les conditions permettant de detecter cette proteine in situ par immunohistochimie. La gp120 posait probleme car, jusqu'a present, les tentatives pour la detecter in situ etaient restees infructueuses, qu'il s'agisse de cerveau humain ou de souris transgeniques. Mes experiences ont permis, pour la premiere fois, de detecter la gp120 dans le cerveau du rat grace a des anticorps diriges contre des epitopes conformationnels. L'objectif suivant a ete d'optimiser l'expression des proteines du vih-1 dans les macrophages primaires. L'utilisation d'un vecteur lentiviral a triplex central m'a permis d'obtenir une haute efficacite de transduction des macrophages in vitro sans entrainer de lyse cellulaire. L'etape suivante a consiste a etudier les consequences de l'expression de nef in situ dans le striatum et l'hippocampe de rat ; en raison des contraintes de securite la construction d'un vecteur derive du vih-1 exprimant l'enveloppe gp120 n'etait pas envisageable. Les greffes intracerebrales de macrophages exprimant nef ou la proteine controle gfp ont permis de montrer la fonctionnalite et la viabilite des cellules greffees dans le cerveau jusqu'a 3 mois. L'expression intracerebrale de nef s'accompagne d'une infiltration et d'une activation de monocytes/macrophages, d'une gliose astrocytaire et de la production de tnf-. Un mois apres la greffe dans l'hippocampe, on observe des troubles comportementaux qui se traduisent par des deficits de la memoire spatiale. L'ensemble de ces resultats montre que 1) l'integration du vecteur lentiviral a triplex central dans les macrophages primaires repond aux criteres de rendement, de reproductibilite et d'absence de cytopathogenicite, conditions indispensables pour la realisation de greffes intracerebrales, 2) les proprietes toxiques de nef, jusqu'a present decrites au niveau peripherique, se manifestent egalement dans le systeme nerveux central. Ainsi, ce modele s'avere prometteur pour l'etude fondamentale des mecanismes neuropathologiques associes a la presence de proteines toxiques d'origine macrophagique dans le cerveau.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 228 p.
  • Annexes : 321 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.