La filaire litomosoides sigmodontis chez la souris immunisee ou non : mecanismes regulateurs de l'infection

par CORALIE MARTIN

Thèse de doctorat en Sciences médicales

Sous la direction de ODILE BAIN.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    Les mecanismes de regulation des filarioses humaines ne sont pas encore bien connus car aucun modele murin ne permet un developpement complet des filaires pathogenes pour l'homme. Nous avons utilise litomosoides sigmodontis, seule filaire pouvant effectuer la totalite de son cycle chez la souris de laboratoire. Le but de l'etude etait d'elucider : 1/ le role de l'il-5 et des eosinophiles dans le controle de l'infection. Nous montrons que l'injection d'un anticorps anti-il-5 chez les souris vaccinees supprime l'eosinophilie sanguine et tissulaire, et abolit la protection. Cependant, l'infection chez des souris primo-infectees traitees avec l'anti-il-5 n'est pas modifiee le 1 e r mois apres l'inoculation des larves : les mecanismes il-5-dependants comme l'eosinophilie sous-cutanee sont certainement induits trop tard pour perturber l'installation des parasites. Chez les cba/ca transgeniques, caracterisees par une forte production d'il-5 et d'eosinophiles, le rendement parasitaire en primo-infection est reduit de 65% deux mois apres l'inoculation des larves. Cette reduction intervient dans les cavites coelomiques entre 10 et 30 jours apres l'inoculation, donc plus tard que chez des souris vaccinees. 2/ la contribution des lymphocytes b et/ou des anticorps. Nous montrons le role cle des anticorps dans l'etablissement de la protection apres vaccination par un mecanisme de cytoxicite des eosinophiles dependant des anticorps. Cependant en primo-infection la survie des filaires n'est pas modifiee en l'absence de lymphocytes b et/ou d'anticorps. Mais une tres forte reaction cellulaire autour des filaires associee a leur mauvais etat evoque un role des cellules b via la production de cytokines et l'intervention probable des neutrophiles. 3/ les regulations de l'infection en fonction de la dose inoculee, de la lignee, de l'age et de l'etat physiologique des souris. La reponse immunitaire de l'hote varie en fonction de tous ces criteres et induit de profonds changements dans le developpement filarien.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 175 p.
  • Annexes : 147 ref.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Pierre et Marie Curie. Bibliothèque Universitaire Pierre et Marie Curie. Section Biologie-Chimie-Physique Recherche.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : T Paris 6 2001 162
  • Bibliothèque : Centre Technique du Livre de l'Enseignement supérieur (Marne-la-Vallée, Seine-et-Marne).
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : PMC RT P6 2001
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.