Dynamique des echanges et modelisation de la production primaire dans un ecosysteme cotier macrotidal en manche orientale. La baie de somme

par NICOLAS LOQUET

Thèse de doctorat en ?

Sous la direction de Bernard Elkaim.

Soutenue en 2001

à Paris 6 .

    mots clés mots clés


  • Résumé

    La baie de somme est la plus vaste zone intertidale sablo-vaseuse s'ouvrant en manche orientale. En reference a des mortalites massives du macrozoobenthos intertidal, observees a la fin des annees 1980, cette baie a parfois ete qualifiee de perturbee en reponse a un processus general d'eutrophisation. Les recherches entreprises dans le cadre de ce travail se declinent en deux grandes approches : une description des structures hydrologiques et de leur dynamique ainsi qu'une analyse de leurs implications sur la production primaire phytoplanctonique dans la zone cotiere et dans la baie. Une modelisation des echanges et de la production primaire, controlee par la disponibilite en sels nutritifs (n, p, si) et la consommation par les herbivores, qui constitue un premier niveau d'integration a l'echelle de l'ecosysteme. Les principaux resultats confirment la caracteristique d'interface de l'ecosysteme baie de somme delimite par sa geomorphologie et par un front de type estuarien, au sud, qui se confond progressivement, vers le nord et plus au large, avec le front tidal a l'origine du fleuve cotier que les apports d'eau douce de la somme contribuent a renforcer. Les simulations mettent en evidence une limitation de la production primaire pelagique essentiellement par le phosphate et l'importance dans les bilans de production des processus de degradation de la matiere organique d'origine phytoplanctonique. Le caractere limitant relatif des differents sels nutritifs suit un schema saisonnier qui peut egalement contribuer a l'explication des efflorescences de phaeocystis sp. La production primaire totale varie de 115 a 210 gc. M 2. An 1 avec une contribution du microphytobenthos variant de 31 a 56%. Entre 35 et 59% de la biomasse phytoplanctonique produite en baie de somme est exportee vers le milieu cotier et le controle exerce par le zooplancton ou les suspensivores s'exerce essentiellement sur une biomasse phytoplanctonique allochtone. L'ecosysteme baie de somme se presente comme un ecosysteme immature, relativement peu eutrophise, dont la production primaire est en grande partie exploitee par le fleuve cotier au sein duquel se poursuit la maturation de l'ecosysteme planctonique.


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 324 p.
  • Annexes : 324 ref.

Où se trouve cette thèse ?